Biotechnologie : SPI Bio boucle une ronde de financement de 1,7 M$


Catherine Morin - 18/12/2019

SPI Bio, une jeune entreprise de biotechnologie basée à Sherbrooke, a annoncé lundi la clôture d’une nouvelle ronde de financement de 1,7 million de dollars.

Image : Getty

Les fonds proviennent d’investisseurs locaux et internationaux, tels que Sherbrooke Innopole, Produits naturels Canada, ACET Banque Nationale et Capitall Investissements.

SPI Bio a mis au point un appareil de détection automatique de la bactérie légionelle dans les systèmes de refroidissement industriels, commerciaux et résidentiels.

Cette technologie brevetée, appelée BioAlert, comprend un compartiment d’analyse biochimique et un système de gestion de données, qui permettent d’effectuer des tests quotidiens et d’obtenir des résultats en moins de trois heures.

BioAlert simplifie le processus d’analyse en évitant les prélèvements manuels et l’expédition d’échantillons en laboratoire, qui peuvent prendre jusqu’à deux semaines avant de fournir des données.

Ce système ne remplace pas les tests mensuels exigés par la Régie du bâtiment du Québec, mais il permet de prévoir les résultats qui émaneront des laboratoires afin d’éviter toute conséquence associée à une mauvaise analyse.

SPI Bio estime donc que cette solution connectée aide à mieux gérer le risque microbiologique et à réduire les coûts et les répercussions d’une prolifération éventuelle de légionelles.

Avec plus de 25 000 hospitalisations et près de 4000 décès chaque année en Amérique du Nord, ces bactéries constituent un enjeu de santé publique majeur.

La levée de capitaux doit permettre à SPI Bio d’accélérer la commercialisation de l’appareil. L’entreprise souhaite augmenter sa capacité de production et développer son réseau de distribution pour éventuellement percer les marchés américain et européen.

SPI Bio compte aussi prioriser les secteurs industriels, hospitalier et touristique en 2020.

Pour déployer sa stratégie commerciale, l’entreprise prévoit d’embaucher cinq nouvelles ressources pour ses départements d’administration, de production et de ventes.

L’équipe se compose actuellement de 17 employés, tous basés au centre multilocatif Espace LABz dans le Parc scientifique de Sherbrooke. SPI Bio assemble sur place les appareils BioAlert.

« Avec ce financement, nous aurons la chance d’évoluer plus rapidement vers l’atteinte de nos objectifs d’entreprise. Ces fonds nous permettront de passer du statut de startup à celui d’une PME bien ancrée dans son milieu et nous en sommes plus que reconnaissants », a déclaré par communiqué Étienne Lemieux, cofondateur et président-directeur général de SPI Bio.

Lire aussi :

Réduire le nombre d’hospitalisations à l’aide des technologies numériques

PhenoSwitch reçoit l’appui du gouvernement fédéral

Cinq entreprises dans la première cohorte du programme CDPQ – Stratégies d’expansion

Six technologies médicales développées à Montréal financées par MEDTEQ




Tags: , , , , , , , ,

À propos de Catherine Morin

Éditrice - Direction Informatique