Bilan financier annuel amélioré chez iPerceptions

iPerceptions rapporte des revenus de 5 M$ et une perte nette de 2,1 M$ pour son année financière 2010.

L’entreprise iPerceptions de Montréal, qui commercialise des solutions de mesure en ligne de la satisfaction de la clientèle, rapporte des revenus annuels de 5 063 453 $ pour son année financière 2010 qui a pris fin le 31 décembre dernier.

Ces revenus sont supérieurs de 4,5 % ou 220 533 $ aux revenus de 4 842 920 $ que iPerceptions avait rapporté pour son année financière 2009.

Au cours de l’année financière 2010, les dépenses générales et administratives, les dépenses liées aux ventes et à la commercialisation et les dépenses liées aux travaux de recherche et développement d’iPerceptions ont été moindres qu’en 2009. Ainsi, l’entreprise rapporte une perte d’exploitation de 1,3 M$ en 2010, contre une perte d’exploitation de 2,6 M$ en 2009.

iPerceptions rapporte une perte nette de 2 121 824 $ pour son année financière 2010. Cette perte nette est inférieure de 36,1 % ou 203 429 $ à la perte nette de 3 325 253 $ qui avait été obtenue à la fin de l’année financière 2009.

Résultats trimestriels

Pour le quatrième trimestre de son année financière, iPerceptions rapporte des revenus de 1 293 347 $ soit une hausse de 6,6 % ou 80 571 $ en comparaison avec les revenus de 1 212 776 $ du dernier trimestre de l’année financière précédente.

L’entreprise fait état d’une perte d’exploitation de 163 612 $ qui serait inférieure de 69 % à la perte d’exploitation du dernier trimestre de l’année financière 2009. Toutefois, iPerceptions ne précise pas le montant de la perte nette pour ce trimestre.

Au cours du trimestre, iPerceptions a renouvelé des ententes annuelles pour sa suite d’outils d’analyse des attitudes de la clientèle webValidator avec certains clients, dont les chaînes hôtelières Best Western, Fairmont et InterContinental, les fabricants de matériel technologique Dell, Nokia, Samsung et Seagate et les constructeurs d’automobiles BMW, Ford et Mercedes-Benz.

iPerceptions a aussi obtenu de nouveaux clients pour sa solution webValidator, dont le fabricant de jouets Hasbro et le fabricant de composantes en aéronautique et en défense Moog.

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Attentes et comportement des consommateurs québécois sur la confidentialité des données

Les résultats d’un sondage publiés cette semaine par GetApp Canada explorent les pratiques des Québécois quant à la confidentialité de leurs données. Il s’agit du second volet d’une enquête auprès de 230 consommateurs québécois.

Loi 64 sur la protection des renseignements personnels : Votre entreprise est-elle prête ?

Certaines dispositions de la « Loi modernisant des dispositions législatives en matière de protection des renseignements personnels » (autrefois le projet de loi 64) entreront en vigueur dans un peu plus d’un mois, le 22 septembre. Votre entreprise sera-t-elle prête à s’y conformer ?

BCE présente ses résultats du second trimestre de 2022

Bell Canada Entreprises (BCE) annonçait la semaine dernière ses résultats du second trimestre de 2022, terminé le 30 juin dernier. Elle rapporte un BAIIA ajusté consolidé en hausse de 4,6 % grâce à une croissance de ses produits services de 3,8 %. 

Lightspeed annonce ses résultats financiers

Lightspeed Commerce, un fournisseur de plateforme commerciale centralisée destinée aux commerçants du monde entier annonçait la semaine dernière ses résultats financiers pour le trimestre clos le 30 juin 2022. De façon générale, le constat est que le retour des clients dans les magasins et les restaurants permet à la société d'enregistrer des résultats supérieurs aux prévisions.

Québecor annonce ses résultats du second trimestre de 2022

C’était hier que Québecor inc. communiquait ses résultats financiers consolidés pour le deuxième trimestre 2022 qui incluent ceux de sa filiale en propriété exclusive Québecor Média inc.