Bilan annuel positif chez Wanted Technologies

Wanted Technologies rapporte des revenus de 10,05 millions de dollars pour son année financière 2014.Logo de Wanted Technologies

Wanted Technologies, une entreprise de Québec qui fournit des solutions de données, de veille et d’analyse en ligne qui sont axées sur le marché de l’emploi, fait état de revenus annuels qui sont supérieurs de 39,1 % aux revenus de 7,2 millions de dollars qui avaient été produits lors de son année financière 2013.

Pour son année financière qui a pris fin le 30 juin dernier, Wanted Technologies comptabilise un coût des revenus de 0,5 million de dollars, des dépenses en recherche et développement de 2,1 millions de dollars, des dépenses de vente et de marketing de 2,3 millions de dollars et des dépenses administratives de 1,7 million de dollars. Ce coût et ces dépenses sont supérieurs aux sommes qui avaient été constatées par Wanted Technologies pour son année financière 2013.

Wanted Technologies rapporte un bénéfice net annuel de 2,6 millions de dollars. Ce bénéfice net est supérieur de 87,5 % au bénéfice net de 1,4 million de dollars qui avait été obtenu lors de son année financière précédente.

En janvier 2014, Wanted Technologies a signé une convention de licence de données avec un client anonyme, ce qui devait lui rapporter 1,08 million de dollars.

En mars, Wanted Technologies a vu un de ses partenaires résilier un accord de revente de solutions d’analyse de données volumineuses dans le secteur de la gestion des ressources humaines.

En juillet dernier, soit au début de son année financière 2015 en cours, Wanted Technologies a lancé la version canadienne de sa gamme de produits Analytics et étendu à l’international sa présence dans le domaine des données volumineuses à l’intention des départements des ressources humaines.

Au début d’octobre, Wanted Technologies a annoncé l’étendue de sa couverture d’analyse de données sur le marché du travail aux marchés de vingt-deux pays.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Google supprime 12 000 emplois

Sundar Pichai, directeur général d'Alphabet, la société mère de Google, a annoncé dans un communiqué et dans un courriel au personnel concerné basé aux États-Unis, que l'entreprise supprimerait environ 12 000 emplois, soit 6 % de ses effectifs.

Les employés ont de nouvelles exigences suite à l’impact de la pénurie de talents et des licenciements

La pénurie massive de talents qui a touché l'industrie au cours du premier semestre 2022 pourrait être moindre après la vague de  licenciements, mais les travailleurs ont un tout nouvel ensemble de demandes en tant qu'employés, selon les experts.

Les bénéfices au 4è trimestre des géants de la technologie laissent présager de gros problèmes, selon un analyste

Selon Scott Bickley, analyste des technologies de l’information, la nouvelle selon laquelle les géants de la technologie ont annoncé des bénéfices plus faibles que prévu la semaine dernière n'est qu'un des nombreux signaux indiquant qu'il ne s'agit pas simplement d'un coup dur, mais d'un signe de ce qui pourrait devenir une grave crise économique mondiale.

Dernière semaine pour soumettre une demande dans le cadre du programme NovaScience

Les entreprises québécoises qui souhaitent soumettre une demande de soutien à l’emploi dans le cadre du programme NovaScience ont jusqu’à dimanche prochain (28 août) pour le faire.