Bell annonce son service 5G+ sur la bande médiane

Bell est sur le point d’activer son réseau 5G fourni sur la bande médiane de 3 500 MHz, a annoncé la société le 15 juin.

Le service mis à niveau a été baptisé  « 5G+ » pour Le différencier de son service 5G actuel fourni sur les bandes 1 700 MHz et 2 100 MHz. Outre les autres différences (telles que la bande passante de la porteuse et le spectre total disponible), de façon générale dans le domaine des télécommunications, plus la fréquence est élevée, plus le débit est élevé.

Image : Getty

Dans un communiqué de presse, Bell a indiqué que la 5G+ est optimisée pour les applications et les services exigeants, en particulier dans les cas d’utilisation tels que le streaming, les jeux et la visioconférence. La société promet des « vitesses de téléchargement théoriques maximales » allant jusqu’à 3 Gbit/s dans certaines régions.

En tant que l’un des plus grands opérateurs au Canada, Bell a obtenu 271 licences pour 2,07 milliards de dollars canadiens lors de la vente aux enchères du spectre de 3 500 MHz qui s’est terminée en juillet 2021. Avec cet achat, elle dispose désormais de 30 % du spectre 5G de la bande moyenne disponible.

Il convient cependant de noter que l’annonce de mercredi n’est qu’un prélude au déploiement réel. Plus que tout, c’est probablement une réponse instinctive à l’annonce faite par son concurrent Rogers le même jour. Mercredi, Rogers a affirmé être le premier opérateur au Canada à déployer un service 5G sur bande médiane, en débutant par Nanaimo, en Colombie-Britannique.

Mais contrairement à Rogers, Bell entend débuter son propre déploiement à Toronto, l’un des plus grands marchés pour les transporteurs nationaux. L’entreprise souhaite offrir une couverture 5G+ à environ 40 % des Canadiens d’ici la fin de 2022.

Pourquoi attendre ? Probablement pour la même raison pour laquelle ni Rogers ni Telus n’ont débuté leur déploiement dans les grandes villes. Mobile Syrup a signalé que Telus, ainsi que d’autres opérateurs, attend que les titulaires actuels de licences de spectre dans les zones urbaines déplacent leurs services hors de la bande avant que le déploiement puisse commencer.

L’article original (en anglais) est disponible sur le site IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique.

Lire aussi :

Amende du CRTC de 7,5 millions de dollars à Bell pour une chicane de poteaux

Bell lance un service Internet 3 gigabits dans la ville de Québec

Bell annonce la première zone AWS Wavelength au Canada

Traduction et adaptation française par Renaud Larue-Langlois

Tom Li
Tom Li
Les télécommunications et le matériel grand public sont les principaux sujets couverts par Tom chez IT World Canada. Il aime parler de l'infrastructure de réseau du Canada, des produits semi-conducteurs et, bien sûr, de tout ce qui est nouveau dans le domaine des technologies grand public. Vous le verrez aussi occasionnellement signer des articles sur les actualités liées à l'infonuagique, à la sécurité et au logiciel en tant que service. Si vous êtes prêt pour une longue discussion sur les nuances de chacun des secteurs ci-dessus ou si vous avez un produit à venir que les gens vont adorer, n'hésitez pas à lui envoyer un message à [email protected]

Articles connexes

Le nombre d’abonnés à la 5G devrait atteindre 5 milliards d’ici la fin de 2028

Le géant des équipements de télécommunications suédois Ericsson vient de publier son « Mobility Report » intitulé « La croissance mondiale de la 5G dans un contexte de défis macroéconomiques ». On y apprend que la 5G continue de se développer plus rapidement que n’importe quelle autre génération mobile précédente et que les abonnements mobiles 5G devraient atteindre cinq milliards d'ici à la fin de l'année 2028.

Partenariat entre Centech et Bell pour stimuler l’innovation

Bell annonce aujourd'hui un partenariat stratégique de trois ans avec le centre d'innovation montréalais, Centech, un écosystème qui propulse des projets d'innovation et d'entrepreneuriat technologiques issus des sciences et du génie.

Quatre millions de Canadiens veulent passer à la 5G en 2023, selon une étude d’Ericsson

Ericsson, un important fournisseur de services de réseau 5G au Canada, publie aujourd’hui les résultats canadiens de sa plus grande étude menée à ce jour auprès des consommateurs. Elle démontre que quatre millions d'utilisateurs de téléphones intelligents comptent passer aux services 5G au cours des 12 à 15 prochains mois.

Bell conclut un prêt lié au développement durable

Bell Canada annonçait hier avoir modifié ses facilités de crédit engagées existantes de 3,5 milliards de dollars pour les convertir en un prêt lié au développement durable.

La Colombie-Britannique est la province canadienne avec la vitesse mobile médiane la plus élevée

Le rapport sur les performances du réseau du troisième trimestre d'Ookla a classé la Colombie-Britannique comme la province canadienne avec les vitesses médianes de téléchargement mobile les plus rapides.