Baisse des revenus et de la perte nette d’AtmanCo

AtmanCo rapporte des revenus de 209 935 dollars pour le deuxième trimestre de son année financière 2014.Logo de AtmanCo

AtmanCo, une entreprise de Montréal qui a conçu un test psychométrique pour faciliter l’évaluation et l’affectation des ressources humaines au sein des organisations, fait état de revenus trimestriels qui sont inférieurs de 8,2 % aux revenus de 228 881 dollars qui avaient été obtenus lors du deuxième trimestre de son année financière 2013.

Pour la période de trois mois qui a pris fin le 30 juin 2014, AtmanCo comptabilise des frais de ventes de 218 636 dollars et des frais d’administration de 281 113 dollars. Ces frais avaient été respectivement de 198 961 dollars et de 249 490 dollars lors du deuxième trimestre de l’année financière 2013.

Durant le trimestre, AtmanCo rappelle avoir conclu la vente d’actifs et cédé ses activités du domaine de la cybersanté, ce qui lui a valu une contrepartie nette de 380 364 dollars. De plus, AtmanCo soutient que la lettre d’intention relative à l’acquisition de Fly Conseils, qui avait été annoncée en mai 2014, n’aboutira pas à une transaction.

AtmanCo rapporte une perte nette de 256 809 dollars. L’entreprise avait produit une perte nette de 261 738 dollars lors du deuxième trimestre de son année financière 2013.

Lire aussi :

AtmanCo à la conquête des médias sociaux

AtmanCo conclut une entente avec Transat

Articles connexes

Des entreprises s’attendent à de l’aide de l’État pour investir dans des technologies propres

Neuf dirigeants sur dix de moyennes entreprises du Canada ayant répondu à un sondage produit par KPMG se disent préoccupés par les répercussions du conflit en Europe sur l’économie, l’industrie et les entreprises.

Financement fédéral pour les semi-conducteurs et la photonique d’ici

Les industries locales de semi-conducteurs et de photonique au Canada auront accès à de nouvelles sources de financement fédéral.

La Caisse de dépôt mise sur la numérisation de l’économie

Les stratégies de la Caisse de dépôt et placement du Québec tiennent compte de la numérisation de l’économie et de la transition climatique.

Les diffuseurs en ligne visés par un projet de loi fédéral

Le gouvernement fédéral a déposé un projet de loi mis à jour par rapport à des travaux parlementaires de juin 2021 pour « obliger » les diffuseurs en ligne à « payer leur juste part » pour soutenir les créateurs et les producteurs d'ici.

Des restaurateurs s’équipent de leur propre plateforme de livraison de commandes

L’entreprise RestoLoco a été créée en 2020 pour « briser le cercle vicieux de l’utilisation des plateformes de livraison étrangères comme Uber Eats » et pour « déployer une plateforme qui appartient et profite » aux restaurateurs.