Augmentations salariales de 3,8 % prévues pour 2023

Normandin Beaudry, un cabinet de services-conseils en actuariat et rémunération globale, dévoilait hier les résultats de sa 12è enquête annuelle sur les augmentations salariales. Pour une deuxième année consécutive, les résultats révèlent que les organisations prévoient des budgets moyens d’augmentations salariales plus élevés que les tendances historiques, soit 3,8 % pour 2023, excluant les gels

Quelque 750 organisations, représentant près de 1,8 million d’employés au Canada, ont participé au cours de l’été à cette édition 2023 de l’enquête. Et bien que la projection puisse sembler modeste, plus d’une organisation sur 10 prévoit un budget moyen d’augmentations salariales supérieur à 5 %, et atteignant même jusqu’à 20 %.

« Les résultats globaux de cette récente enquête ne sont pas surprenants compte tenu du contexte économique actuel et du marché de l’emploi ultra compétitif. », indique Anna Potvin, associée et chef de la pratique de rémunération chez Normandin Beaudry dans un communiqué. « Les employeurs continuent de s’adapter aux pressions du marché, comme en témoignent les résultats de notre enquête : les augmentations salariales moyennes accordées en 2022 au Canada ont grimpé à 3,8 %, dépassant alors les projections initiales de 3,4 % et 2,8 %, publiées respectivement en février 2022 et juillet 2021. »

Infographie : Groupe CNW/Normandin Beaudry

 

Dans le secteur des technologies de l’information (TI), la concurrence pour attirer et retenir les talents, qui était déjà bien présente avant la pandémie, a été exacerbée au cours des deux dernières années avec la popularité grandissante du télétravail et l’accélération de la transformation numérique entamée par de nombreuses organisations. Les budgets d’augmentations salariales prévus en 2023 au Canada par les organisations du secteur des TI en témoignent, avec des moyennes entre 4,2 % et 5,8 %, excluant les gels.

Par ailleurs, près de la moitié des organisations canadiennes ont accordé un budget supplémentaire de 1,9 % en moyenne en 2022, ce qui dépasse la projection initiale de 1,2 %. Pour 2023, les projections révèlent que le tiers des organisations prévoit accorder un budget supplémentaire de 1,4 % en moyenne. Les organisations proactives qui planifient un budget supplémentaire vont bénéficier d’une plus grande agilité au courant de l’année, entre autres pour fidéliser les employés dans des rôles essentiels, différencier la rémunération des employés à haut rendement, accélérer la progression des employés au bas de leur échelle salariale, etc.

Un outil intéractif comprenant, entre autres, des ventilations par province, par secteur d’activité, par type d’organisation et par taille d’entreprise est disponible en ligne.

Renaud Larue Langlois
Renaud Larue Langlois
Un peu journaliste, un peu gestionnaire TI, totalement passionné de technologie. Après plus de 25 ans dans le domaine des TI, devenir rédacteur était tout naturel pour Renaud. C'est réellement une affaire de famille. Ses champs d'intérêt sont… tout, en autant que ça concerne la technologie. On peut le joindre à rlaruelanglois@directioninformatique.com.

Articles connexes

Baisse de l’usage du Français pour naviguer sur l’Internet au Québec

Une enquête NETendances publiée aujourd’hui par l’Académie de la transformation numérique (ATN) de l’Université Laval révèle que près des deux tiers des adultes québécois (64 %) utilisent le plus souvent la langue française pour naviguer sur l’Internet. Cela constitue une baisse significative de quelque 12 points de pourcentage par rapport à la dernière enquête réalisée en 2020.

Rogers fournit plus d’informations à l’enquête du CRTC sur la panne du 8 juillet

Rogers a mis à jour sa réponse aux demandes de renseignements du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) avec des informations supplémentaires sur la cause de la panne de son réseau le 8 juillet dernier.

Les employés ont des doutes sur la surveillance sur leur lieu de travail

Une nouvelle étude de Capterra révèle que plus du tiers des employés canadiens sont surveillés par logiciel au travail.

Cinq formations pour briser l’inégalité entre les sexes dans le secteur des technologies

L’industrie des technologies est l'une de celles qui connaissent la croissance la plus rapide au monde, mais les femmes y demeurent sous-représentées.

Quelles forces de l’ordre appeler au secours en cas de cyberattaque?

Les entreprises et les organisations peuvent commencer par signaler une cyberattaque ou un cyberincident dont elles sont victimes à leur service local de police, recommande la Sûreté du Québec.