Asie : 5N Plus se rapproche de métaux spéciaux


Dominique Lemoine - 16/04/2018

L’entreprise 5N Plus miserait sur un meilleur accès aux métaux spéciaux qui entrent dans la fabrication de ses produits.5N Plus

L’entreprise de Montréal, qui produit et recycle des métaux, des produits chimiques et des matériaux technologiques utilisés dans la fabrication d’applications électroniques, affirme avoir augmenté la capacité de production de ses activités en Asie et Europe pour « avoir un meilleur accès concurrentiel aux métaux spéciaux dont le prix a une incidence sur le coût des biens vendus ».

Selon 5N Plus, cet investissement dans ses installations pourrait notamment lui permettre d’augmenter sa capacité de production de métaux spéciaux « de plus de 2000 tonnes métriques par année », ainsi que sa « latitude dans l’extraction de métaux essentiels provenant de diverses sources d’approvisionnement secondaires ».

Cette décision s’inscrirait dans un plan élaboré en 2016, dont un des piliers visait l’extraction des métaux destinés à la fabrication de ses produits finis.

Les matériaux technologiques de 5N Plus, dont des substrats de composés de semi-conducteurs, entreraient notamment dans la fabrication d’applications pharmaceutiques, médicales, électroniques, industrielles, aérospatiales, énergétiques, de détection et d’imagerie.

Lire aussi :

Actions de 5N Plus en moins pour Investissement Québec

La consommation technologique rapporte aux petites minières

5N Plus navigue la fluctuation des cours des métaux




Tags: , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+