Arrivée d’iOS 8 : une liste de tâches pour les départements TI

Les responsables des TI doivent évaluer les défis et opportunités liés à certaines fonctions d’iOS 8 au sein de leur organisation. iOS 8

Alors que la nouvelle version du système d’exploitation mobile du fournisseur technologique Apple est disponible depuis le 17 septembre en après-midi, les départements des technologies de l’information des organisations où sont présents des téléphones intelligents iPhone et des tablettes numériques iPad doivent s’intéresser dès maintenants aux impacts de l’utilisation du nouveau SE.

Un article publié dans le portail Computerworld souligne que certaines fonctions qui sont destinées à un emploi individuel par l’utilisateur de l’appareil peuvent causer des défis aux organisations. Alors que des fonctions liées à la domotique, à l’état de santé et au paiement sans contact sont incluses dans iOS 8, les départements des TI sont incités à revoir leurs politiques liées à la mobilité et à l’approche « apportez votre appareil » pour vérifier que les données personnelles qui sont liées à ces fonctions demeurent privées et non accessibles au département des TI et à l’équipe de soutien technique.

Notamment, en lien avec les données de santé qui sont liées à la fonction HealthKit, les mises à jour des politiques d’entreprise devront être réalisées de concert avec les départements des affaires juridiques et des ressources humaines, afin d’assurer qu’il y ait une conformité avec les politiques des employés et les lois en vigueur des paliers gouvernementaux.

L’article traite aussi des répercussions de l’approche étendue de « mise en conteneur » sous iOS 8, qui sépare les applications à usage personnel qui sont installées via la boutique Apple Store et les applications à usage professionnel qui sont installées au moyen de solutions de gestion d’appareils mobiles.

On y traite aussi des conséquences de l’ajout d’extensions liées à l’information et aux données dans les applications mobiles, de l’utilisation étendue de la fonction d’authentification par empreinte digitale Touch ID, de l’emploi accru de la signature unique, du nouveau service de paiement sans contact Apple Pay et de nouvelles options de gestion des appareils mobiles.

Lire l’article au complet dans le portail de Computerworld (en anglais)

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Le nombre d’utilisateurs de TPV logiciels augmentera de 475 % d’ici 2027

Une récente étude de Juniper Research révèle que le nombre total de commerçants déployant des solutions logicielles de point de vente dépassera les 34,5 millions dans le monde d'ici 2027, comparativement à 6 millions cette année.

Balado Hashtag Tendances, 11 août 2022 — Un nouveau Winamp, AirPods USB-C, panne de Google, erreurs chez Equifax

Balado Hashtag Tendances, 11 août 2022 — Cette semaine : Le lecteur de musique qui ne veut pas mourir, le port USB-C chez Apple, une panne majeure des services de Google et des variations des cotes de crédit Equifax.

Une étude révèle que les données obscures nuisent aux stratégies de DataOps

Quest Software, un fournisseur de logiciels de gestion de systèmes, de protection des données et de sécurité, en collaboration avec l'Enterprise Strategy Group (ESG), a publié le rapport 2022 sur l'état de la gouvernance et de l'autonomisation des données, un rapport annuel mettant en évidence les principaux défis et innovations en matière de gouvernance des données, de gestion des données et de DataOps.

SAS Hackathon 2022 : Résoudre les problèmes du monde réel à l’aide de données

C’est cette semaine que SAS annonçait les gagnants de son Hackathon 2022. Parmi 70 équipes qualifiées du monde entier et 50 soumissions, SAS a retenu 13 équipes pour leur innovation utilisant l'intelligence artificielle infonuagique Viya de SAS, Microsoft Azure et d'autres technologies. 

Ajout d’un tableau de bord à l’édition commerciale de 1Password

Une application canadienne de gestion des mots de passe a ajouté un tableau de bord pour permettre aux administrateurs informatiques de voir plus facilement combien d'employés ne profitent pas des capacités de sécurité du produit.