Arrestation d’un jeune informaticien hameçonneur

La Sûreté du Québec arrête un « expert en informatique » de Saint-Joseph-du-Lac qui est âgé de 22 ans. L’individu est soupçonné d’avoir fraudé par vol d’identité des dizaines de milliers de personnes pour une somme de plus d’un million de dollars.

La Sûreté du Québec a annoncé l’arrestation de Sébastien Massicotte-Lalumière à son domicile des Laurentides. L’individu, qui a été arrêté par le Service des enquêtes sur l’intégrité financière du corps policier, est soupçonné d’avoir volé l’identité de milliers de personnes au moyen de techniques d’hameçonnage.

Selon la Sûreté du Québec, le suspect envoyait des courriels qui imitaient les pages web d’institutions financières et incitaient des internautes à mettre à jour des informations personnelles. La Sûreté du Québec affirme que l’individu mettait la main sur des cartes qui ont servi à faire des retraits dans des guichets automatiques ainsi que des achats.

Le corps policier indique que des complices auraient aidé l’individu à ouvrir des comptes bancaires, à l’aide de fausses cartes d’identité, afin de procéder à des transferts de fonds à partir des comptes de victimes.

Une porte-parole du service des communications avec les médias de la Sûreté du Québec précise que l’arrestation de l’individu est le résultat d’une enquête qui a été amorcée en octobre 2009, dont les méthodes utilisées ne peuvent être dévoilées.

Intrusions en entreprise

D’autre part, l’individu aurait prétendu être un technicien en informatique auprès de certaines entreprises, ce qui lui aurait permis de prendre le contrôle à distance d’ordinateur et d’obtenir des fichiers contenant des numéros de cartes de crédit.

Selon la porte-parole de la Sûreté du Québec, l’individu aurait réussi à s’infiltrer notamment dans les systèmes informatiques de chaînes de restauration. Toutes les victimes individuelles et organisationnelles des stratagèmes de l’individu seraient localisées au Québec.

Le suspect sera accusé le 17 mai 2011 au palais de justice de Laval de plusieurs chefs d’accusation de vol d’identité, de fraude et de vol de cartes de crédit. Également, l’individu sera accusé d’avoir prétendu être un agent de la paix.

La porte-parole de la Sûreté du Québec n’a pas été en mesure de confirmer si l’individu oeuvrait à titre professionnel dans l’industrie de l’informatique. Une recherche sommaire dans Internet n’a pas permis de déceler de trace d’une activité commerciale pour l’individu, du moins sous son prénom et son nom de famille complet.

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Déficits de connaissances sur comment bien protéger ses renseignements personnels

Près de huit personnes sur dix au Canada disent ne pas être assez informées sur la façon de bien protéger leurs données personnelles en ligne, selon un sondage produit par Hill+Knowlton pour Interac.

Sébastien Vachon-Desjardins extradé aux États-Unis

Condamné au Canada pour des attaques par rançongiciels, Sébastien Vachon-Desjardins a été extradé aux États-Unis pour faire face à d'autres accusations.

Signalements de tentatives de fraude impliquant des cryptoactifs en hausse

L’Autorité des marchés financiers du Québec affirme avoir reçu en 2021 neuf fois plus de signalements de tentatives de fraude impliquant des cryptoactifs qu’en 2020.

Fraudes liées aux cryptoactifs pointées par les ACVM

Des sites Web frauduleux sollicitent les gens pour qu’ils investissent dans des cryptoactifs, dans des options binaires, ainsi que sur le marché des changes, préviennent les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM).

Le volume d’appels frauduleux a plus que doublé en 2021 aux États-Unis, selon T-Mobile

Le volume d'appels frauduleux aux États-Unis a bondi de 116 % par rapport à 2020, atteignant un niveau record, selon le rapport 2021 de l’entreprise de télécommunications T-Mobile sur les arnaques et les appels automatisés.