Après Paris, Seevibes ouvre un bureau à Toronto

Seevibes ouvre un bureau à Toronto pour ajouter des noms à sa liste de clients des industries de la publicité et de la télédiffusion.Logo de Seevibes

Seevibes, une firme montréalaise de fourniture et d’analytique de données sur l’audience sociale de la télévision pour permettre le ciblage publicitaire sur les médias sociaux, affirme que cette ouverture de bureau consolide son expansion au Canada et en Amérique du Nord.

Également, Seevibes précise permettre aux annonceurs, aux agences de diffusion et aux télédiffuseurs d’optimiser leur stratégie de médias sociaux, qui inclut notamment l’investissement média et l’utilisation de données sur les comportements des consommateurs, en la synchronisant avec une campagne de publicité à la télévision. De plus, Seevibles soutient analyser un milliard d’interactions sociales par année.

« Au-delà de l’explosion des plateformes de diffusion et de la fragmentation de l’auditoire, on note un très fort engagement autour des marques, et surtout autour des émissions de télévision », explique Seevibes.

Rappelons qu’il y a environ un an, Seevibes avait racheté TvTweet, une firme d’analyse de la télévision sociale française, en plus d’ouvrir un bureau à Paris, en France. De plus, Seevibes souligne que sa liste de clients inclut déjà Québecor, Bell Média, Havas Média, Cossette et Netflix.

Lire aussi :

Seevibes achète TvTweet et s’exporte en Europe

Articles connexes

Les bénéfices au 4è trimestre des géants de la technologie laissent présager de gros problèmes, selon un analyste

Selon Scott Bickley, analyste des technologies de l’information, la nouvelle selon laquelle les géants de la technologie ont annoncé des bénéfices plus faibles que prévu la semaine dernière n'est qu'un des nombreux signaux indiquant qu'il ne s'agit pas simplement d'un coup dur, mais d'un signe de ce qui pourrait devenir une grave crise économique mondiale.

Les réseaux sociaux comme principale source d’information

Une enquête NETendances dont les résultats ont été dévoilés cette semaine par l'Académie de la transformation numérique (ATN) de l'Université Laval révèle que le tiers des adultes québécois utilisent les réseaux sociaux comme principale source pour s'informer sur l'actualité.

Google Topics : autre essai de remplacement des témoins de connexion tiers

Il y a un peu plus d'un an, Google avait proposé le remplacement des témoins de connexion tiers, avec un système de suivi qu'elle avait appelé Federated Learning of Cohorts (FLoC), suscitant surtout des critiques négatives.

Sept étapes pour lancer une étude d’impact sur la vie privée

Vous et votre équipe avez travaillé sans relâche pour créer une application mobile au cours des six derniers mois. Plusieurs jours avant le lancement, vous tombez sur une collègue intéressée par votre nouvelle initiative.