Approbations aux États-Unis pour BlackBerry

Des technologies de sécurité mobile de BlackBerry ont reçu une approbation du Département de la « défense » des États-Unis.Logo de BlackBerry

L’entreprise canadienne BlackBerry, qui fabrique des appareils et exploite des services de messagerie pour les télécommunications mobiles, soutient que sa plateforme BES 12 Multi-OS EMM et que son système d’exploitation 10.3.2 « aident les États et les organisations à prévenir les cyberattaques ».

Selon BlackBerry, ces deux outils auraient obtenu la validation STIG (pour Security Technical Implentation Guides en anglais) de la Defense Information Systems Agency (DISA), ce qui doit les rendre admissibles à être utilisés par le U.S. Department of Defense et d’autres clients issus de l’administration fédérale.

Le fournisseur, dont le siège social est situé à Waterloo en Ontario, ajoute avoir en main 80 certifications et approbations qui sont liées à la sécurité des communications mobiles des administrations publiques, donc des appareils, des applications et des données utilisés par des employés de l’État.

La librairie de documents STIG de la DISA comprendrait des documents qui expliquent comment configurer certains appareils et autres technologies informatiques spécifiques (réseaux, applications, systèmes d’exploitation, etc.), afin que leur sécurité soit optimale.

Lire aussi:

Le BlackBerry Priv déçoit

BlackBerry cible à la fois collaboration mobile et contrôle

Chiffrement : BlackBerry assume avoir aidé la GRC

Articles connexes

Bris de la confidentialité de renseignements personnels de candidats à Québec

Des documents et des fichiers du gouvernement du Québec contenant des renseignements personnels au sujet de 31 540 personnes ont été trouvés sur des supports informatiques externes au domicile d’un employé de la fonction publique.

Balado Hashtag Tendances, 7 avril 2022 — Elon Musk administrateur de Twitter; Rapport du GIEC; et plus

Balado Hashtag Tendances, 7 avril 2022 — Musk administrateur de Twitter; Rapport du GIEC; la durée de vie des appareils au menu de l'UE; et plus.

Réduire le changement climatique grâce à des technologies numériques comporte des risques

Des gains d’atténuation du changement climatique permis par des technologies numériques peuvent être réduits ou contrebalancés par la croissance de la demande de biens et services en raison de l’utilisation d’appareils numériques, entre autres.

Québec veut plus de numérique en éducation

Un montant de 10,6 millions de dollars sera utilisé sur deux ans par le gouvernement du Québec pour intégrer plus d'outils numériques de gestion et de prise de décisions au ministère de l’Éducation et au réseau scolaire.

La plateforme Creator de Zoho ajustée pour les moyennes entreprises

Zoho lance une nouvelle version de sa plateforme Creator, en mettant l’accent sur la programmation schématisée.