Applications mobiles : le marché s’essouffle

Alors que l’iPhone fête ses 10 ans en 2017, le marché des applications mobiles a ralenti en 2016.Un téléphone-tablette

Selon des données de Flurry, un outil d’analyse mobile racheté par Yahoo en 2014, l’utilisation des applications – mesurée par le nombre d’ouvertures de sessions – n’a progressé que de 11 % en 2016, contre 58 % l’année précédente. Si l’usage des applications de messagerie et de sports a connu une hausse de plus de 40 %, l’usage des applications d’actualité, de jeux et de personnalisation des téléphones enregistre des baisses respectives de 5 %,15 % et 46 %.

Par contre, le temps moyen passé sur les applications a augmenté de 69 %. Cependant, ce bond s’explique surtout par l’engouement pour les applications sociales et de messagerie. Leurs utilisateurs y ont passé près de cinq fois plus de temps l’année dernière.

Les applications de finances et d’affaires, de magasinage et de sports ont connu des croissances plus modestes : 43 %, 31 % et 25 %.

Du côté des appareils, l’année 2016 a vu les téléphones-tablettes gagner en popularité au détriment des téléphones connectés de taille moyenne. Représentant la moitié des appareils au premier trimestre, la part de ces derniers est descendue à 44 % à la fin de l’année. Sur la même période, les téléphones-tablettes sont passés de 33 à 41 %. La part des tablettes a légèrement baissée, passant de 16 % à 14 %, et celle des petits téléphones est restée stable à 1 %.

Lire aussi :

Applications mobiles : domination de Facebook et Google en 2016

Application mobile pour étudier les déplacements à Montréal

Application mobile de mise en valeur de la faune

Articles connexes

CORRECTION : L’application canadienne Alerte COVID retirée après deux ans

L'application canadienne pour les téléphones intelligents Alerte COVID, développée au plus fort de la pandémie de COVID-19 pour avertir les gens lorsqu'ils ont été en contact étroit avec une personne infectée par le virus, a officiellement pris sa retraite.

Les réseaux sociaux comme principale source d’information

Une enquête NETendances dont les résultats ont été dévoilés cette semaine par l'Académie de la transformation numérique (ATN) de l'Université Laval révèle que le tiers des adultes québécois utilisent les réseaux sociaux comme principale source pour s'informer sur l'actualité.

BlackBerry vend des brevets pour 600 millions de dollars

BlackBerry vendra tous ses actifs de brevets patrimoniaux qui ne lui sont plus essentiels à l’entreprise Catapult IP Innovations pour 600 millions de dollars.

Brèves-café — lancements par Cloudli et GSoft; et plus

Les brèves-café sont des résumés des dernières nouvelles, des entrevues et des balados d’IT World Canada (ITWC).

Sept étapes pour lancer une étude d’impact sur la vie privée

Vous et votre équipe avez travaillé sans relâche pour créer une application mobile au cours des six derniers mois. Plusieurs jours avant le lancement, vous tombez sur une collègue intéressée par votre nouvelle initiative.