Applications mobiles : la transparence sur la vie privée rassure

Les applications mobiles qui offrent des énoncés clairs et concis sur la protection de la vie privée suscitent un sentiment de confiance.L'utilisation d'un téléphone mobile

Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada affirme que ce constat provient du ratissage international de 1 211 applications mobiles qui a été effectué par le Global Privacy Enforcement Network et auquel il a participé en évaluant 151 applications.

Le Commissariat rappelle que plusieurs applications mobiles sur le marché cherchent à avoir accès à de grandes quantités de renseignements personnels, sans nécessairement expliquer adéquatement les raisons pour lesquelles ces renseignements sont collectés et utilisés.

Le Commissariat souligne que jusqu’à environ 40 % des applications mobiles qui ont été examinées n’affichaient soit aucune politique de confidentialité ou que la politique affichée était soit illisible, incompréhensible ou qu’elle soulevait des craintes sur la collecte, l’utilisation et la communication des données.

« Nous avons recensé des applications qui demandaient d’accéder à la caméra de l’appareil ou à des renseignements potentiellement sensibles comme l’emplacement de l’utilisateur. Ces demandes ont suscité un vrai malaise chez bon nombre de nos évaluateurs », explique le Commissariat.

Par exemple, le Commissariat mentionne l’exemple d’une application mobile de lampe de poche qui demanderait l’autorisation d’avoir accès à la liste de contacts de l’utilisateur sans expliquer pourquoi.

Pourtant, le Commissariat ajoute que parmi les applications qui se sont le mieux classées en matière d’explications figuraient des applications très prisées sur le marché, ce qui démontre, à son avis, que les explications aux clients n’ont pas d’impacts négatifs sur le volume de téléchargements.

Articles connexes

Le rôle essentiel d’un responsable de la protection de la vie privée

Toute entreprise qui traite des informations personnelles ou confidentielles doit nommer un responsable de la protection de la vie privée pour superviser les obligations de conformité et protéger les intérêts des personnes concernées.

Une jeune entreprise montréalaise lance une plateforme événementielle

Une jeune entreprise de Montréal a mis au point une plateforme mobile d'événements où les utilisateurs peuvent publier leurs propres événements et trouver des choses à faire dans leur région.

La marque Telus reconnue comme la plus digne de confiance au Canada

Pour une quatrième année consécutive, Telus est nommée marque de télécommunications la plus digne de confiance au Canada.

Bris de la confidentialité de renseignements personnels de candidats à Québec

Des documents et des fichiers du gouvernement du Québec contenant des renseignements personnels au sujet de 31 540 personnes ont été trouvés sur des supports informatiques externes au domicile d’un employé de la fonction publique.

Google travaille sur des publicités moins intrusives

Google lance une initiative sur plusieurs années pour introduire des options publicitaires plus respectueuses de la confidentialité et de la vie privée.