Applications éducatives et vie privée des jeunes


Dominique Lemoine - 24/10/2017

Des applications éducatives en ligne et des sites internet éducatifs incitent des élèves à fournir plus de renseignements que nécessaire.Logo du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada

Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada est responsable de l’application des lois fédérales relatives à la protection des renseignements personnels et au droit à la vie privée, dont la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques qui s’applique au secteur privé.

Le Commissariat affirme avoir observé des failles et des lacunes en matière de protection de la vie privée dans certaines applications en ligne qui sont fréquemment utilisées dans les salles de classe.

Par contre, le Commissariat soutient que d’autres concepteurs d’applications et fournisseurs de services « tiennent compte des besoins des jeunes utilisateurs en matière de protection de la vie privée » et « prennent les mesures nécessaires pour protéger la vie privée des enfants et des jeunes, en offrant, par exemple, des explications adaptées aux enfants afin qu’ils comprennent pourquoi des renseignements personnels sont recueillis ».

Le ratissage annuel d’applications et de sites internet duquel ces observations sont tirées est effectué par 20 organismes à travers le monde de réglementation de la protection des données réunis sous le réseau Global Privacy Enforcement Network (GPEN).

Une vingtaine d’applications et de plateformes utilisées dans les salles de classe au Canada, ainsi que leurs politiques de confidentialité, de renseignements personnels recueillis et de mesures de protection mises en place, auraient été examinées.

Les lacunes observées incluent notamment l’imprécision et l’inaccessibilité de l’information sur le traitement des renseignements personnels, la manière dont le consentement est obtenu pour la collecte et l’utilisation des renseignements personnels, l’impossibilité de supprimer des renseignements, ainsi que la quantité de renseignements personnels recueillis, tels que des pseudonymes de messagerie instantannée, des photos et des biographies d’élèves.

Lire aussi :

Éducation : Plurilogic lance une version mobile de son portail

Éducation : les tableaux blancs interactifs sont-ils utilisés pleinement?

La TÉLUQ mise sur le savoir numérique en éducation à distance




Tags: , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+