Apple poursuit une entreprise spécialisée en virtualisation d’iOS


Catherine Morin - 19/08/2019

Apple poursuit en justice Corellium, une société qui propose un simulateur d’iPhone ou d’iPad à partir d’une page Web.

Image : Unsplash

Corellium effectue la virtualisation d’iOS, d’Android et de Linux sur ses serveurs afin d’offrir des reproductions de ces systèmes à ses clients.

Le service permet notamment de faire fonctionner n’importe quelle mouture des système d’exploitation pour en tester la sécurité ou pour développer des applications spécialisées.

Apple accuse Corellium d’imiter le système iOS et ses applications natives de manière illégale, et de réaliser des profits en faisant payer l’accès au simulateur, rapporte Bloomberg.

Comme le géant du Web conçoit lui-même iOS dans son intégralité, il en est l’unique propriétaire et peut décider de son utilisation. Toute personne ou organisation qui copie le système d’exploitation sans autorisation préalable agit donc illégalement.

Dans sa plainte, déposée jeudi dernier, Apple avance que Corellium a reproduit iOS dans les moindres détails, de l’interface graphique au code source, en passant par l’iconographie.

Bien que Corellium présente ses produits comme des outils de recherche en sécurité, Apple estime que les clients s’en servent plutôt pour trouver des failles dans le système d’exploitation afin de les revendre sur le marché noir.

Apple réclame une interdiction de vendre pour Correlium, une suppression complète du code source, le paiement des frais de justice ainsi qu’une ordonnance obligeant l’entreprise à informer ses clients qu’ils violent les droits d’Apple.

Lire aussi :

Comment iOS 13 va compliquer la vie de Facebook et de WhatsApp

Obsolescence programmée : action collective contre Apple autorisée au Québec

Apple poursuivie pour un milliard de dollars par un jeune de 18 ans




Tags: , , , , , , , ,

À propos de Catherine Morin

Éditrice - Direction Informatique