Apple dans la course pour mettre la main sur les puces mémoire de Toshiba

Apple serait la dernière entreprise en date à se montrer intéressée par l’acquisition de la filiale de Toshiba qui se spécialise dans les puces mémoire.Logo de Toshiba

Confronté à des difficultés financières dans le domaine du nucléaire, le conglomérat japonais, qui est le deuxième fournisseur mondial de puces mémoire après Samsung, souhaite céder cette division. Selon PC World, cette division a généré des ventes 5,8 milliards de dollars l’an dernier et lui a rapporté 934 millions de dollars en profits.

Selon NHK, qui est l’équivalent de Radio-Canada au Japon, Apple songe à s’allier à Foxconn Technology, qui fabrique des iPhone dont les composants sont notamment fournis par Toshiba. Ensemble, ils pourraient investir dans l’activité puces mémoire de Toshiba.

Le groupe taïwanais Hon Hai, qui possède Foxconn Technology, avait déjà exprimé son intérêt pour cette acquisition, de même que Google et Amazon. L’entreprise américaine de semi-conducteurs Broadcom, associée au fonds d’investissement Silver Lake Partners, ainsi que le fabricant de puces sud-coréen SK Hynix seraient, aussi sur les rangs.

L’entreprise américaine Western Digital, qui est connue pour fabriquer des disques durs, souhaite aussi reprendre l’activité puces mémoire de Toshiba. En mai 2016, elle a racheté Scan Disk, qui produit notamment des cartes mémoire. Partenaire d’affaires de Toshiba, Western Digital estime avoir un droit de veto ou d’approbation sur la transaction.

Hon Hai aurait fait monter les enchères à 27 milliards de dollars, selon Bloomberg. De son côté, Broadcom serait prêt à débourser 18 milliards.

Le Japon, soucieux d’éviter de voir un de ses fleurons industriels passer à des mains étrangères, essaierait de monter une offre financée par plusieurs entreprises locales. Cependant, si les puces mémoire devaient être vendues à des étrangers, le Japon affiche clairement sa préférence pour un acheteur américain. La prochaine ronde d’offres se tiendra à la mi-mai.

Lire aussi :

Semi-conducteurs : marché en croissance en 2017

Téléphonie mobile : restructuration chez Microsoft

Microsoft vend les actifs et la marque Nokia à Foxconn et HMD Global

Articles connexes

Le nombre d’utilisateurs de TPV logiciels augmentera de 475 % d’ici 2027

Une récente étude de Juniper Research révèle que le nombre total de commerçants déployant des solutions logicielles de point de vente dépassera les 34,5 millions dans le monde d'ici 2027, comparativement à 6 millions cette année.

Balado Hashtag Tendances, 11 août 2022 — Un nouveau Winamp, AirPods USB-C, panne de Google, erreurs chez Equifax

Balado Hashtag Tendances, 11 août 2022 — Cette semaine : Le lecteur de musique qui ne veut pas mourir, le port USB-C chez Apple, une panne majeure des services de Google et des variations des cotes de crédit Equifax.

Sierra Wireless de Colombie-Britannique acquise par l’américaine Semtech

Nouvelle importante sur la scène technologique de la Colombie-Britannique cette semaine alors qu’on apprenait que Semtech Corp., un fournisseur de semi-conducteurs à signaux mixtes et d'algorithmes analogiques, avait acquis Sierra Wireless Inc. pour 1,2 milliard de dollars américains.

Balado Hashtag Tendances, 4 août 2022 — Des nouvelles d’Instagram, Amazon, Microsoft, Google et Meta

Balado Hashtag Tendances, 4 août 2022Cette semaine : Marche arrière pour Instagram, les géants portés par le nuage, augmenter la productivité de Google et une première baisse du chiffre d’affaires pour Meta.

Beanfield acquiert Urbanfibre, élargissant sa portée à Vancouver

Le fournisseur d’accès Internet torontois Beanfield Metroconnect élargit la portée de son service sur la côte ouest par l'acquisition d'Urbanfibre le 28 juillet.