Andrew Bocking quitte BlackBerry

Le vice-président directeur du service de messagerie instantanée BBM de BlackBerry a quitté ses fonctions de son propre gré.

Logo de BlackBerryL’entreprise canadienne BlackBerry, qui fabrique des appareils et exploite des services de messagerie pour les télécommunications mobiles, a annoncé le départ d’Andrew Bocking, dans une réponse courte qui a été communiquée à BGR.

Selon le site Internet, bien que BlackBerry ait affirmé que M. Bocking ait quitté l’entreprise de son plein gré, certaines sources auraient déclaré le contraire. En effet, M. Bocking aurait été renvoyé de l’entreprise alors que BlackBerry souhaiterait restructurer le groupe BBM. Il aurait aussi démontré son désaccord avec l’entreprise en remplaçant son téléphone personnel par un téléphone intelligent Android plutôt qu’un téléphone BlackBerry.

BGR cite aussi d’autres sources qui affirment toutefois que le départ de M. Bocking est un choix qui lui est personnel et qui constitue une grande perte pour l’entreprise.

Qu’il soit volontaire ou non, le départ d’Andrew Bocking s’inscrit dans de nombreux changements à la tête de BlackBerry. L’équipe de direction est en renouvellement afin de tenter de redresser financièrement l’entreprise, qui a connu une perte de 4,4 milliards de dollars lors de son troisième trimestre financier, dont les résultats ont été présentés en décembre dernier. L’année 2014 sera donc décisive pour l’entreprise canadienne, qui est en perte de vitesse à travers le monde et cherche de nouvelles solutions.

Lire la suite sur le site Internet de BGR (en anglais)

Benjamin Jébrak
Benjamin Jébrak
Benjamin Jébrak est journaliste pour le magazine Direction Informatique.

Articles connexes

Accord entre BlackBerry et Magna pour collaborer sur des solutions d’aide à la conduite

BlackBerry a conclu un accord pluriannuel avec Magna International, un fabricant canadien de composants automobiles, pour intégrer des solutions avancées de systèmes d'aide à la conduite (SAAC) dans les produits Magna.

BlackBerry QNX OS obtient une autre certification de sécurité critique

BlackBerry annonce  que son système QNX OS for Safety 2.2 sera certifié au niveau 4 d'intégrité de sécurité, le niveau le plus élevé de la norme de sécurité EN 50125 établie par le Comité européen de normalisation en électronique et en électrotechnique (CENELEC).

Un RAT à bas prix très utile aux pirates, selon des chercheurs de BlackBerry

L'une des raisons pour lesquelles le nombre de cyberattaques ne cesse d'augmenter est que le coût des outils de piratage pour les cybercriminels ne cesse de baisser. Les offres de logiciel en tant que service sont courantes, mais certains développeurs sans scrupules maintiennent le prix de leurs outils à un bas niveau.

Aperçu d’un téléphone avec clavier de type BlackBerry par le fabricant Unihertz

Un fabricant de téléphones basé à Shanghai en Chine, Unihertz, a révélé la semaine dernière sur Twitter un aperçu de ce qui ressemble beaucoup à un téléphone Android BlackBerry KEY2, avec la mention « bientôt disponible ».

BlackBerry réglera une action collective d’actionnaires en échange de 165 M$

L’entreprise BlackBerry réglera une action collective d'actionnaires intentée contre elle en 2013, l'accusant d'avoir gonflé la réussite et la rentabilité des téléphones BlackBerry 10, faisant ainsi grimper le prix de son action.