Alliance Microsoft-Nortel pour le marché des communications unifiées


Jean-François Ferland - 20/07/2006

Les deux joueurs mettent en commun produits et ressources pour commercialiser des solutions de convergence sous le protocole IP auprès de clientèles d’affaires. Nortel souhaite ainsi augmenter ses revenus d’un milliard de dollars par année.

Le concepteur américain de logiciels Microsoft et le fabricant canadien d’équipement de télécommunications Nortel ont établi une alliance stratégique pour commercialiser conjointement des solutions de communications unifiées auprès de la clientèle d’affaires.

Par le biais d’une coentreprise nommée Innovative Communications Alliance, les partenaires offriront aux organisations le remplacement des systèmes téléphoniques actuels et de télécommunications distincts par une plate-forme informatisée unique pour l’exploitation d’applications intégrées de courrier électronique, de messagerie instantanée, de téléphonie et de conférence multimédia. Des solutions conjointement conçues seront destinées à diverses clientèles, dont celles des PME, des grandes entreprises et des fournisseurs de services.

L’alliance, d’une durée initiale prévue de quatre années, fait de Nortel le partenaire de Microsoft pour l’intégration des systèmes et la fourniture de solutions de pointe, notamment par l’apport de composantes liées aux applications pour les centres de ressources aux entreprises, aux fonctions de téléphonies essentielles à la mission, à la téléphonie sans fil et aux réseaux de données. Les deux entreprises déploieront respectivement leurs technologies au sein de leurs réseaux d’entreprise et oeuvreront notamment au développement de solutions de téléphonie avec ou sans fil.

La concession de licences de propriété intellectuelle, des activités d’intégration et d’essai, des activités de commercialisation conjointe, l’investissement de ressources pour le développement des affaires, le marketing et le déploiement, la mise en place d’un programme de formation et d’encouragement des équipes de vente ainsi que l’établissement d’un écosystème de revendeurs et d’intégrateurs font également partie de l’entente.

Augmentation espérée des revenus

Nortel estime que cette alliance se traduira par une augmentation de ses revenus d’un milliard de dollars américains par année, par la fourniture de services de planification, d’intégration, d’optimisation, de surveillance et de prestation de services gérés, principalement sur les marchés d’Europe et d’Amérique du Nord.

Probablement à la suite de ses déboires passés, Nortel précise que cette estimation repose sur plusieurs hypothèses, dont l’absence de technologies concurrentielles, une dynamique de marché régional stable, l’obtention de revenus de services d’intégration et de surveillance des réseaux à un tarif horaire fixe et stable et le passage du serveur Exchange et des logiciels connexes de Microsoft à une plate-forme de messagerie unifiée. L’obtention d’une partie importante du marché de la conversion IP d’ici 2009 auprès de la clientèle actuelle, une croissance des ventes mondiales des solutions de voix sur IP et la réussite de la mise à niveau de ses technologies de façon complémentaire à celles de ses fournisseurs sont d’autres facteurs qui auront une incidence sur cette estimation.

Pour sa part, le président de la division d’affaires chez Microsoft, Jeff Raikes, a estimé que le marché émergent des communications unifiées pourrait éventuellement générer des revenus de plus de 40 milliards de dollars américains dans l’industrie, et que les logiciels y joueront un rôle clé.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+