Alithya rejoint le prestigieux Inner Circle 2022-2023 de Microsoft

L’entreprise montréalaise Groupe Alithya annonçait cette semaine que sa pratique Microsoft Dynamics a remporté une fois de plus le prestigieux prix « Inner Circle 2022-2023 » pour ses applications d’affaires Microsoft. Il s’agit d’un groupe d’élite dont l’adhésion dépend du volume des ventes, et Alithya se situe à l’échelon le plus élevé du réseau mondial des partenaires de Microsoft sur le plan des applications d’affaires, indique la société dans un communiqué.Logo d'Alithya

Les membres de la cohorte 2022-2023 ont été invités à prendre part au « Inner Circle Summit » au printemps prochain de même qu’à des rencontres virtuelles qui se dérouleront d’ici la fin de l’été 2023. Lors de ces rencontres, les participants auront la possibilité de discuter de la stratégie avec les membres de la haute direction de Microsoft et les autres partenaires de l’Inner Circle, en plus d’en apprendre davantage sur les feuilles de route et les plans éventuels de la société. Ils pourront donc établir de solides relations avec la direction et participer à l’établissement de pratiques exemplaires.

La pratique Microsoft d’Alithya couvre Microsoft Dynamics 365, Azure, Power Apps, l’intelligence d’affaires et l’analytique avancée, les solutions numériques ainsi que les programmes d’adoption et de gestion du changement. L’entreprise se présente comme l’un des plus importants partenaires de Microsoft en Amérique du Nord.

« Nous sommes extrêmement fiers de remporter le prix Inner Circle pour la 17e fois. Microsoft offre un programme de partenariat incroyable, et sa technologie continue d’offrir à nos clients des secteurs de la fabrication, des services professionnels, des services financiers et des soins de santé la plateforme d’affaires numérique dont ils ont besoin pour réussir, aujourd’hui et dans l’avenir », a déclaré John Scandar, vice-président principal, Pratique Microsoft chez Alithya.

Renaud Larue Langlois
Renaud Larue Langlois
Un peu journaliste, un peu gestionnaire TI, totalement passionné de technologie. Après plus de 25 ans dans le domaine des TI, devenir rédacteur était tout naturel pour Renaud. C'est réellement une affaire de famille. Ses champs d'intérêt sont… tout, en autant que ça concerne la technologie. On peut le joindre à rlaruelanglois@directioninformatique.com.

Articles connexes

Contrat de 2 M$ en enseignement supérieur pour Alithya

Alithya annonçait plus tôt cette semaine avoir conclu une entente d'une valeur de 2 millions de dollars avec une université canadienne pour l’aider à accélérer la transformation numérique de ses processus administratifs et à rehausser l'expérience numérique axée sur les besoins des étudiants.

Un autre déploiement important aux USA pour Alithya

Le Groupe Alithya, une firme québécoise se spécialisant dans les services-conseil en transformation numérique, annonçait hier avoir procédé à la mise en œuvre d'une solution infonuagique de planification des ressources d'entreprise (ERP), de gestion de chaîne d'approvisionnement (SCM), de gestion du capital humain (HCM) et de rémunération d'Oracle Cloud pour l’américaine Inspira Health.

Une étude révèle que Microsoft domine la fidélité à la marque pour les appareils de productivité

Plume, une plate-forme de logiciel en service pour les fournisseurs de services de communication, a publié son dernier rapport mensuel Plume IQ, basé sur les données et les informations axées sur le client. 

Balado Hashtag Tendances, 4 août 2022 — Des nouvelles d’Instagram, Amazon, Microsoft, Google et Meta

Balado Hashtag Tendances, 4 août 2022Cette semaine : Marche arrière pour Instagram, les géants portés par le nuage, augmenter la productivité de Google et une première baisse du chiffre d’affaires pour Meta.

Des ententes d’une valeur pouvant atteindre 10,8 M$ dans le secteur public pour Alithya

Le Groupe Alithya annonce la signature d'ententes de service d'une valeur pouvant atteindre 10,8 M$ avec un ministère du gouvernement du Québec pour la mise en œuvre de plusieurs projets sur une période de 36 mois. Ces ententes comprennent des projets de cybersécurité, de communications radio et de migration vers le nuage, précise l’entreprise dans un communiqué qui ne précise pas de quel ministère il s’agit.