Aérospatiale : 4,3 millions pour quatre entreprises


Fanny Bourel - 25/04/2018

Le gouvernement du Québec attribue une financement d’environ 4,3 millions de dollars au Consortium de recherche et d’innovation en aérospatiale au Québec (CRIAQ) et à des projets de démonstration technologique.

aérospatiale

Image : Getty

Des initiatives portées par quatre PME de Montréal et des environs : AV&R, GlobVision, Mannarino et RTI Claro.

AV&R, une entreprise de St-Bruno-de-Montarville qui oeuvre dans le domaine de l’automatisation industrielle, de la vision numérique et de la robotique, a mis au point un projet, en collaboration avec Rolls-Royce, qui vise à automatiser l’inspection des composants d’aéronefs.

De son côté, GlobVision, installée dans l’arrondissement Saint-Laurent à Montréal, développe des applications logicielles pour l’industrie aérospatiale. Ses technologies servent à diagnostiquer et pronostiquer les problèmes, à contrôler les moteurs des aéronefs, de même qu’à valider et sélectionner les données transmises par les capteurs placés sur les avions.

Basée à Montréal, Mannarino Systèmes et Logiciels se spécialise en sécurité des logiciels et systèmes critiques pour diverses industries, dont l’aérospatiale.

Quant à RTI Claro, cet atelier d’usinage, situé à Laval, fabrique des pièces métalliques pour différents secteurs, dont l’aérospatiale. Une activité qui est en partie robotisée. RTI Claro est une division de l’entreprise Arconic.

Lire aussi :

Formation universitaire en robotique manufacturière

Accord entre Lockheed Martin et Mannarino

Transmission de données de vol selon Pratt & Whitney




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,