Achat local et achat en ligne ne vont pas de pair au Québec

Près d’un adulte québécois sur deux (49 %) aurait acheté en ligne au cours de la dernière année, selon les résultats de l’enquête sur l’Indice du commerce électronique au Québec par le CEFRIO.Illustration du concept du commerce électronique

L’organisme québécois de transfert et liaison CEFRIO affirme que les dépenses en ligne mensuelles se sont chiffrées à 295 dollars en moyenne par cyberacheteur, mais que la majorité des achats en ligne auraient été effectués sur des sites Internet hors Québec.

« Seulement 25 % des dollars dépensés pour des achats en ligne l’ont été sur des sites québécois, par rapport à 10 % sur des sites canadiens et 48 % sur des sites américains », soutient le CEFRIO.

Selon le CEFRIO, il s’agit « d’un enjeu majeur pour les commerçants d’ici constaté en 2013 et qui n’a pas évolué ». L’organisme précise que son enquête est basée sur 9 102 achats en ligne de produits et services qui appartiennent à douze catégories et qui ont été réalisés par 5 000 adultes sur 1 373 sites.

Les sites Internet qui auraient été les plus utilisés par les Québécois pour faire des achats en ligne dans différentes catégories incluraient Amazon (loin devant Archambault et Renaud-Bray dans la catégorie des livres, revues et journaux), eBay, Apple, iTunes, Costco, Sears, Expedia, Air Canada et Booking.com.

Par contre, 72 % de la valeur des transactions recensées dans le secteur des spectacles, sorties et restaurants aurait été réalisée sur des sites québécois. Les autres catégories qui compteraient la plus haute proportion d’achat au Québec incluraient celle des voyages et du transport, celle des livres, revues et journaux, celle de l’alimentation, santé et beauté, ainsi que celle de la mode.

Cependant, règle générale, « trop peu d’entreprises québécoises vendent en ligne », selon le CEFRIO.

Lire aussi :

Le commerce en ligne transfrontalier dans la mire des détaillants

Les enjeux du commerce électronique d’ici

Achats en ligne au Québec : 500 millions de plus dépensés en 2013

Articles connexes

Balado Hashtag Tendances, 24 novembre 2022 — Nouveautés Google, difficultés d’Alexa, Tumblr utilise ActivityPub et la diplomatie de l’AI.

Cette semaine : De nouvelles fonctionnalités pour Google, les difficultés d’Alexa, Tumblr utilise désormais le protocole ActivityPub et la diplomatie dans l’intelligence artificielle.

Balado Hashtag Tendances, 17 novembre 2022 — Jeff Bezos donne son argent, des puces champignons, licencié par Meta en arrivant au Canada et le...

Cette semaine : Jeff Bezos prévoit donner tout son argent, des puces faites de champignons, un employé licencié par Meta après être déménagé au Canada et les plus petits joueurs profitent du chaos chez Twitter.

Des résultats et des prévisions sombres pour les géants de la technologie

Alphabet, Amazon, Meta et Microsoft ont toutes annoncé des bénéfices défavorables, rapportant des baisses des revenus et des cours des actions après des décennies de croissance alors qu'ils font face à une hausse de l'inflation et des taux d'intérêt et à une récession imminente. Selon certaines informations  les quatre sociétés affichent une perte de capitalisation boursière combinée de 350 milliards de dollars américains.

Amazon Canada ouvre un centre robotisé près d’Ottawa

Amazon Canada célèbre l'ouverture de sa toute nouvelle installation robotisée, nommée YOW3, à Barrhaven, en Ontario. YOW3 est la seule installation de ce type au Canada et l'une des cinq à l'échelle mondiale.