Accès à Internet : le téléphone portable favorisé


Jean-François Ferland - 19/04/2006

Une étude révèle que le téléphone mobile évolué dépasserait l’ordinateur portable en matière d’accès sans fil à la Grande Toile.

Selon une étude annuelle produite par la firme Ipsos Insight à l’échelle internationale à propos de l’utilisation de l’Internet, le téléphone portable outrepasserait le bloc-notes à titre de composante d’accès au réseau informatique mondial dans plusieurs régions du globe.

Selon l’enquête réalisée pour l’année 2005 auprès de 6 544 répondants dans les grands centres urbains, 28 % des propriétaires de téléphones mobiles auraient déjà utilisé leur appareil pour fureter sur le Web, alors que 25 % des répondants en avaient fait autant en 2004. De plus, Ipsos Insight note que la navigation sur le Web sur un téléphone mobile serait en émergence à titre d’activité de masse, alors que cette pratique était principalement l’affaire des jeunes hommes.

De plus, 52 % des foyers sondés qui sont dotés d’un téléphone mobile auraient déjà reçu ou envoyé un message texto sur cet appareil, alors que 37 % auraient reçu ou envoyé un courriel. Également, le téléchargement de contenus de divertissement, l’envoi ou la réception de photographies numériques, la réalisation de transactions financières ou de transactions de commerce électronique sur les téléphones cellulaires seraient en croissance à l’échelle planétaire.

La France et le Royaume-Uni auraient connu la plus forte croissance en matière de furetage sur l’Internet au moyen d’un téléphone portable, ainsi qu’au Japon où quatre adultes sur dix utiliseraient un téléphone pour naviguer sur le Web. Cette tendance aurait toutefois plafonné aux États-Unis et au Canada, où le recours à l’ordinateur portatif serait l’appareil privilégié dans la tendance d’accès à l’Internet hors d’un lieu fixe.

Popularité croissante

D’autre part, en matière de détention d’un téléphone mobile, les pays du Sud-est asiatique arrivent en tête de liste alors que 95 % des foyers au Japon, 94 % des foyers en Corée du Sud et 93 % des foyers en Chine (dans les centres urbains) posséderaient un tel appareil. Le Mexique, avec 78 % des foyers dans les centres urbains, dépasserait même les États-Unis où 75 % des foyers posséderaient un téléphone mobile.

Toutefois, sur les douze pays où des personnes ont été sondées, le Canada arrive en queue de peloton avec un taux de pénétration de 61 %. L’Inde et la Russie auraient respectivement des taux de possession de 67 % et 63 %.

De plus, l’enquête indique que les deux tiers des foyers qui avaient recours à la téléphonie mobile en 2005 posséderaient plus d’un appareil avec une moyenne de 2,2 appareils par foyer, contre 2,1 appareils par foyer en 2004.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+