Absolunet ouvre une division à Kansas City

Cette expansion de cette agence de commerce électronique de la région de Montréal viserait à accroître ses ventes aux États-Unis.Absolunet

Absolunet, qui affirme « aider des marques à augmenter leur chiffre d’affaires numérique » grâce au « marketing numérique », soutient que ce lancement « survient alors que ses ventes américaines représentent aujourd’hui plus de 10 % de son chiffre d’affaires ».

Ses clients aux États-Unis incluraient entre autres Fujifilm et RR Donneley / TOPS. « Cet investissement a comme objectif de maintenir notre taux de croissance », mentionne Absolunet. L’entreprise explique que cette ville de l’État du Missouri aux États-Unis est un « emplacement central pour le déploiement de ressources dans le pays ».

Depuis 1999 Absolunet se serait spécialisée en implantation, exploitation, optimisation et rentabilisation de plateformes de commerce électronique interentreprises (B2B) et de commerce électronique du détail (B2C). Elle serait entre autres active auprès d’entreprises des secteurs photographie et imagerie, automobile, sports et style de vie, vente au détail, art et spectacles, bijoux, meubles, articles ménagers, vêtements, produits pour enfants, restauration rapide, réseaux de télévision, loteries nationales et lingerie.

L’équipe de l’entreprise Absolunet comprendrait désormais 100 personnes réparties dans ses bureaux de Montréal, Kansas City et Boisbriand.

Lire aussi:

Absolunet lance Absolunet Commerce Cloud

Commerce électronique : Absolunet aux fourneaux pour Stokes

Cybercommerce : Absolunet choisie par Groupe Marie Claire

 

Articles connexes

L’accès au talent, principal frein à la croissance du secteur technologique

L’Association Québécoise des Technologies (AQT) révélait la semaine dernière les résultats d’un sondage effectué auprès de 329 dirigeants d’entreprises technologiques du Québec. Le principal constat de l’étude est que, après deux ans de pandémie, bien que les entreprises du secteur aient été en mesure de maintenir leurs activités et leurs profits, l’accès au talent constitue actuellement le principal frein à leur croissance.

Financement de 30 M$ pour Amilia afin d’accélérer la transformation numérique du secteur récréatif

Amilia, une entreprise technologique montréalaise fondée en 2009 œuvrant dans le secteur du commerce électronique pour les activités récréatives, annonce un nouvel investissement de 30 millions de dollars du Fond de croissance des entreprises du Canada (FCEC), d'Exportation et développement du Canada (EDC) et d'Investissement Québec (IQ). 

Shopify fractionne son action ordinaire en 10 actions

Shopify a annoncé hier un fractionnement 10 pour 1 de ses actions de classe A et de classe B, sous réserve de l'approbation des actionnaires.

L’industrie de la restauration du Canada aura son premier marché dans le métavers

Restaurants Canada, une association sans but lucratif qui vise à accroître le potentiel de l’industrie de la restauration grâce à des programmes destinés aux membres, la recherche, la défense des intérêts, des ressources et des événements, développe un marché dans le métavers pour son industrie.

Booxi et Shaddari accompagnées par Google

Google a annoncé hier la deuxième cohorte d'entreprises en démarrage qui participeront à son programme d’accompagnement Google Cloud Accelerator.