5G dans l’Ouest canadien : Vidéotron gagne une bataille à la Cour fédérale

La demande de Telus de bloquer l’acquisition par Québecor de licences du spectre de radiofréquences pour l’Ouest du Canada pouvant être utilisées pour déployer des réseaux et des services 5G de téléphonie mobile dans le cadre d’une enchère du ministère de l’Industrie a été rejetée par un juge de la Cour fédérale du Canada.

Image : Getty

Selon la décision rendue par la Cour fédérale le 22 octobre 2021, le fournisseur national Telus a essayé d’obtenir l’arrêt des octrois de licences, dont celles obtenues par Vidéotron, en attendant la fin du processus de révision, demandée par Telus, de la décision du ministère de rendre Vidéotron éligible à ces licences. Telus considère que Vidéotron n’est pas éligible à ces licences de spectre.

La décision mentionne que dans le cadre de cette enchère tenue par le ministère, une portion du spectre a été réservée pour des fournisseurs régionaux pour favoriser plus de concurrence.

Selon le juge Sébastien Grammond, Vidéotron est un fournisseur régional et la revendication par Telus que Vidéotron aurait dû déjà avoir une infrastructure dans l’Ouest du Canada pour être éligible à la portion réservée n’est pas fondée.

« Telus n’a pas démontré qu’il subira un dommage irréparable si l’arrêt n’est pas accordé. L’entrée de Québecor changera les conditions existantes dans le marché, mais le même résultat serait survenu si un autre fournisseur régional avait remporté les licences » obtenues par Vidéotron, selon le juge Grammond.

Ce dernier ajoute que « le changement dans les conditions du marché est le résultat attendu de la décision du ministère de réserver une portion pour les fournisseurs régionaux », et qu’il n’est pas « lié à l’inéligibilité alléguée ».

Ultimement, explique le juge, « le facteur décisif est l’intérêt public d’encourager une plus grande concurrence dans le marché des services de téléphonie mobile ».

Selon Québecor, Telus « cherche à tout prix à freiner la mise en oeuvre de la politique du gouvernement [fédéral] qui favorise la venue d’un quatrième joueur dans le marché du sans fil » au Canada, et les actions en justice entreprises par Bell et Telus sont la « preuve qu’ils ne peuvent souffrir la concurrence ». De leur coté, Telus et Bell n’ont pas encore fait de déclarations à la suite de la décision.

Lire aussi :

Les opérateurs 5G du Canada reçoivent leur bulletin Opensignal

Telus étend son réseau 5G au Québec

Vidéotron lance son réseau 5G

5G : Rogers déploie son réseau au Canada

L’UdeS s’associe à Bell pour la recherche sur la 5G sans fil

Articles connexes

La Cour fédérale rejette l’appel du Bureau de la concurrence pour bloquer la fusion Rogers-Shaw

Le Bureau de la concurrence n'a pas réussi à convaincre la Cour d'appel fédérale que la décision du Tribunal de la concurrence en faveur de la fusion Rogers-Shaw était juridiquement erronée ou que cette dernière entraînerait une diminution de la concurrence.

Le gouvernement du Canada lance la Stratégie quantique nationale

Le ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, François-Philippe Champagne, annonçait aujourd’hui la Stratégie quantique nationale, qui façonnera l'avenir des technologies quantiques au pays et contribuera à la création de milliers d'emplois. Assortie d'un investissement de 360 millions de dollars annoncé dans le budget de 2021, la stratégie consolidera le leadership mondial du Canada en recherche quantique et favorisera la croissance des entreprises, le perfectionnement des technologies et le développement des talents au pays.

L’Université de Waterloo dirigera un consortium pour faire progresser la sécurité et la défense du Canada

L’Université de Waterloo annonçait hier la création d’un consortium de technologie de réseau mobile 5G et au-delà pour aider à développer des réseaux mobiles 5G et à améliorer la sécurité et la défense du Canada. 

Le gouvernement canadien annonce un modèle de travail hybride pour la fonction publique fédérale

À compter de l'an prochain, les Canadiens travaillant pour la fonction publique fédérale devront passer au moins deux ou trois jours par semaine au bureau, a annoncé jeudi la présidente du Conseil du Trésor, Mona Fortier. 

Le Canada en voie d’atteindre son objectif de brancher tous les Canadiens à Internet haute vitesse

La ministre du Développement économique rural, Gudie Hutchings, a fait état des progrès rapides réalisés par le gouvernement du Canada vers l'atteinte de son objectif de brancher tous les Canadiens à Internet haute vitesse, quel que soit l'endroit où ils vivent.