50 % des PME affirment que le réseau mondial de paiement les a aidées à traverser la pandémie

Mastercard publiait récemment un rapport intitulé « 2022 Borderless Payments Report », qui souligne les défis des petites entreprises et leur recours aux paiements transfrontaliers pour rester à flot pendant la pandémie. Trois mille petites et moyennes entreprises (PME) du monde entier ont été interrogées.

Selon le rapport, 67 % des PME interrogées au Canada ont déclaré que la pandémie avait modifié leur modèle d’affaires pour toujours, 36 % craignant toujours de ne jamais atteindre les niveaux de revenus d’avant la pandémie. Cinquante pour cent ont déclaré que les paiements transfrontaliers les avaient aidés à survivre à la pandémie, tandis que 29 % ont indiqué qu’ils auraient abandonné sans les virements électroniques des entreprises internationales, faisant des paiements transfrontaliers la clé de la croissance des entreprises après la pandémie.

Cependant, les virements électroniques présentent encore certains défis, étant donné le traitement tardif et difficile à suivre des paiements, ce qui les rend vulnérables à la fraude. Trente et un pour cent des PME ont exprimé leur frustration face au manque de transparence sur les frais de change et les transactions.

Mastercard Cross Border Services indique que le rapport fournit des conseils pour aider les fournisseurs de paiements transfrontaliers à éduquer les utilisateurs, à élargir les options de paiement, à accélérer les transactions et à améliorer la tarification tout en améliorant la transparence et en renforçant la sécurité.

« Alors que les entreprises canadiennes reconnaissent le potentiel d’expansion à l’étranger grâce à la transformation numérique, il est essentiel que les institutions financières disposent des bonnes solutions transfrontalières pour les soutenir », a déclaré Ramesh Jayakrishnan, vice-président, nouvelles plateformes de paiement de Mastercard. « Les systèmes de paiement transfrontaliers doivent devenir plus rapides, économiques et plus sûrs. »

Le rapport complet (en anglais) peut être consulté ici (inscription requise).

L’article original (en anglais) peut être consulté sur IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique.

Adaptation et traduction française par Renaud Larue-Langlois

Ashee Pamma
Ashee Pamma
Ashee est rédactrice pour IT World Canada. Elle a obtenu son diplôme en communication et études médiatiques à l'Université Carleton à Ottawa. Elle espère devenir chroniqueuse après d'autres études en journalisme. Vous pouvez lui envoyer un courriel à [email protected]

Articles connexes

Un rapport d’Info-Tech identifie sept tendances que les DSI doivent anticiper en 2023

Info-Tech Research Group vient de publier son rapport sur les tendances technologiques 2023, qui précise ce que l’organisme décrit comme sept tendances et découvertes relatives aux données basées sur une enquête auprès de 813 professionnels de l'industrie, dont la plupart travaillaient dans des services informatiques.

Quatre millions de Canadiens veulent passer à la 5G en 2023, selon une étude d’Ericsson

Ericsson, un important fournisseur de services de réseau 5G au Canada, publie aujourd’hui les résultats canadiens de sa plus grande étude menée à ce jour auprès des consommateurs. Elle démontre que quatre millions d'utilisateurs de téléphones intelligents comptent passer aux services 5G au cours des 12 à 15 prochains mois.

Les employés québécois peu concernés par le vol de données au travail

Une nouvelle étude sur les cybermenaces sur le lieu...

Attentes et comportement des consommateurs québécois sur la confidentialité des données

Les résultats d’un sondage publiés cette semaine par GetApp Canada explorent les pratiques des Québécois quant à la confidentialité de leurs données. Il s’agit du second volet d’une enquête auprès de 230 consommateurs québécois.