3D : Zea Engine passe au code source ouvert

Zea, entreprise montréalaise qui se spécialise dans le rendu de géométrie 3D sur le Web destinée à l’industrie 4.0, annonce que son moteur de visualisation Zea EngineTM passe au code source ouvert.

« Nos clients pourront désormais se référer au code source ouvert pour accélérer leur cadence de développement et réduire leur dépendance au soutien technique, a expliqué Philip Taylor, président-directeur général fondateur de l’entreprise. Les groupes informatiques pourront aussi renforcer leur expertise en confiance avec une visibilité complète sur ce qui se passe sous le capot. Nous remarquons toujours une certaine réticence des entreprises à utiliser le web pour diffuser leur propriété intellectuelle 3D, et ce changement leur permettra de mieux comprendre le Zea Engine et de gérer la sécurité informatique selon leurs politiques. »

En optant pour le modèle à code source ouvert, les clients de Zea contribueront à l’amélioration des solutions Web proposées par l’entreprise pour tout ce qui touche la résolution des problèmes de visualisation 3D sur le Web du domaine de la conception assistée par ordinateur.

Zea offre une porte d’entrée aux entreprises qui développent des logiciels 3D pour l’industrie 4.0 : il s’agit en effet du seul moteur de rendu 3D sur le web qui veut promouvoir un écosystème de développeurs tiers et qui garantit la compatibilité avec le moteur Zea.

Zea donne accès en priorité au soutien technique, à la documentation, à une communauté dédiée et aux outils de développement. Les questions de sécurité et de responsabilité sont assurées par un conseiller.

« Le modèle ouvre ses portes à l’innovation et à l’influence que seule une communauté à source ouverte composée d’un vaste écosystème de collaborateurs peut offrir, conclut Philip Taylor. Après trois ans de développement et d’évolution, le passage au code source ouvert était devenu une nécessité pour Zea. »

Articles connexes

Retour du Sommet de Montréal sur l’innovation

Organisé par le Quartier de l’Innovation de Montréal (QiMtl), le Sommet de Montréal sur l’innovation (SMI) est de retour en présentiel après une pause de deux ans, pandémie oblige.

L’industrie de la restauration du Canada aura son premier marché dans le métavers

Restaurants Canada, une association sans but lucratif qui vise à accroître le potentiel de l’industrie de la restauration grâce à des programmes destinés aux membres, la recherche, la défense des intérêts, des ressources et des événements, développe un marché dans le métavers pour son industrie.

Jeu vidéo : Beenox ouvre un studio à Montréal

Le studio de développement Beenox, basé à Québec, ouvre un studio à Montréal pour accroître ses capacités de développement de jeux vidéo, notamment pour le jeu Call of Duty et d’autres nouveaux projets.

Vantage ajoute un centre de données à Montréal

Vantage Data Centers ouvrira un troisième centre de données à Montréal, en plus d’agrandir un centre de données existant à Montréal et un à Québec.

La firme d’ingénierie WSP cible le filon des services-conseils numériques

La firme de services d’ingénierie WSP se concentrera davantage sur la commercialisation de services-conseils numériques auprès de clients dans le cadre de sa nouvelle stratégie de croissance interne et par acquisitions.