3D : Zea Engine passe au code source ouvert

Zea, entreprise montréalaise qui se spécialise dans le rendu de géométrie 3D sur le Web destinée à l’industrie 4.0, annonce que son moteur de visualisation Zea EngineTM passe au code source ouvert.

« Nos clients pourront désormais se référer au code source ouvert pour accélérer leur cadence de développement et réduire leur dépendance au soutien technique, a expliqué Philip Taylor, président-directeur général fondateur de l’entreprise. Les groupes informatiques pourront aussi renforcer leur expertise en confiance avec une visibilité complète sur ce qui se passe sous le capot. Nous remarquons toujours une certaine réticence des entreprises à utiliser le web pour diffuser leur propriété intellectuelle 3D, et ce changement leur permettra de mieux comprendre le Zea Engine et de gérer la sécurité informatique selon leurs politiques. »

En optant pour le modèle à code source ouvert, les clients de Zea contribueront à l’amélioration des solutions Web proposées par l’entreprise pour tout ce qui touche la résolution des problèmes de visualisation 3D sur le Web du domaine de la conception assistée par ordinateur.

Zea offre une porte d’entrée aux entreprises qui développent des logiciels 3D pour l’industrie 4.0 : il s’agit en effet du seul moteur de rendu 3D sur le web qui veut promouvoir un écosystème de développeurs tiers et qui garantit la compatibilité avec le moteur Zea.

Zea donne accès en priorité au soutien technique, à la documentation, à une communauté dédiée et aux outils de développement. Les questions de sécurité et de responsabilité sont assurées par un conseiller.

« Le modèle ouvre ses portes à l’innovation et à l’influence que seule une communauté à source ouverte composée d’un vaste écosystème de collaborateurs peut offrir, conclut Philip Taylor. Après trois ans de développement et d’évolution, le passage au code source ouvert était devenu une nécessité pour Zea. »

Articles connexes

Deloitte Canada inaugure un centre de l’usine et de l’entrepôt intelligents

Deloitte Canada dévoilait cette semaine L'usine intelligente @ Montréal, qui abrite un écosystème interconnecté de plus de 20 solutions et technologies de pointe, et dont l'objectif est de métamorphoser la fabrication et l'entreposage grâce à la transformation numérique.

La division d’informatique d’entreprise de Zoho ouvre deux centres de données au Canada

ManageEngine, la division d’informatique d'entreprise du fournisseur de logiciels infonuagiques Zoho, annonçait cette semaine l'ouverture de deux centres de données au Canada, l’un à Montréal et l’autre à Toronto.

Google ouvre son nouveau bureau de Montréal et versera 2,75 M$ pour soutenir l’écosystème technologique et la formation aux compétences numériques du Québec

Une vingtaine d'années après son arrivée au Québec, Google Canada célèbre l'ouverture officielle de l'espace Google Viger, un bureau axé sur la durabilité au centre-ville de Montréal. Et dans le but de renforcer le soutien à l'écosystème technologique du Québec, la société s'engage à verser 2,75 M$, incluant le maintien du soutien à Mila, l'élargissement des cours des certificats de carrière Google, et l'octroi de subventions Google.org à Digital Moment, NPower Canada et à d'autres organismes sans but lucratif locaux.

VMware ouvre un nouveau centre de recherche et d’innovation en intelligence artificielle à Montréal

La société d'infonuagique VMware annonçait hier l'ouverture du Centre de recherche et d'innovation VMware Next G-AI à Montréal. 

Des centaines de milliers d’applications menacées par un bogue Python non corrigé

Plus de 350 000 référentiels de code source ouvert peuvent être compromis car ils incluent un module Python contenant une vulnérabilité non corrigée vieille de 15 ans.