«123456», le pire mot de passe en 2013

La firme de sécurité Splashdata a déterminé que «123456» a été le mot de passe le plus volé en 2013, rapporte PC World.Illustration du concept de sécurité informatique

Le mot «password», qui dominait le classement des pires mots de passe depuis 2011, passe en deuxième position.

Selon PC World, l’attaque informatique qui a visé l’éditeur de solutions Adobe en octobre 2013, et touché près de 48 millions d’utilisateurs, y est pour beaucoup. En effet, non seulement «123456» et «12345678» ont monté dans le classement, mais les mots «photoshop» et «adobe123» s’y retrouvent également.

Lire aussi : Des mots de passe cachés, mais sous la main

Pour la firme de sécurité Splashdata, certaines habitudes devraient être évitées lors du choix d’un mot de passe. Évidemment, il faut commencer par choisir d’autres mots de passe que ceux énoncés dans le classement de 2013.

La firme de sécurité suggère aussi d’éviter des mots de passe courants, tels que «iloveyou» ou «admin» qui siègent respectivement à la neuvième et à la douzième place de son classement. Elle ajoute que remplacer les lettres par des chiffres ( un «A» par un «4», par exemple) n’est pas une stratégie fiable.

Voici la liste des pires mots de passe utilisés en 2013, selon Splashdata :

Les pires mots de passe de 2013, selon Splashdata
Cliquez pour agrandir

 Lire la suite de l’article sur PC World (en anglais)

Benjamin Jébrak
Benjamin Jébrak
Benjamin Jébrak est journaliste pour le magazine Direction Informatique.

Articles connexes

Nul besoin de délaisser PowerShell mais il faut le configurer correctement

Les cybercriminels ont exploité les faiblesses de l'utilitaire de script PowerShell de Windows pendant des décennies. Mais les agences de cyberrenseignement des États-Unis, du Royaume-Uni et de la Nouvelle-Zélande affirment que le désactiver n'est pas la solution.

Apple, Microsoft et Google élargissent la prise en charge de la connexion sans mot de passe

Dans le but de se débarrasser les mots de passe, Google, Microsoft et Apple élargissent la prise en charge d'une norme commune de connexion sans mot de passe créée par l'Alliance FIDO (Fast Identity Online) et le World Wide Web Consortium.

Okta gèrera désormais les appareils des tiers accédant à ses outils

Le fournisseur de gestion d’identité et d’accès Okta affirme qu'un cybercriminel a accédé aux données de seulement deux clients, et non 366 comme on le craignait à l'origine, après le piratage d'un ordinateur chez un fournisseur de support tiers par le gang d'extorsion Lapsus$.

Des CV infectés envoyés à des recruteurs, prévient eSentire

Des chercheurs de eSentire indiquent dans un rapport que des entreprises canadiennes sont parmi les cibles récentes de logiciels malveillants propagés dans des Curriculum-Vitae envoyés avec des demandes d’emploi.

L’avis d’un expert pour le jour de gestion de l’identité

Il y a deux semaines, la maison-mère de l’application de transfert de fond nommée CashApp a commencé à aviser ses plus de 8 millions de client et employés que leur noms et leurs informations de courtage avaient été volés par un ancien employé.