100 millions de dollars de contrats militaires pour CAE

Le groupe Défense et sécurité de la firme montréalaise CAE vient d’obtenir des contrats d’une valeur totale d’environ 100 millions de dollars portant sur la fourniture de services d’entraînement et de produits de simulation militaires.Logo de CAE

L’US Air Force aurait reconduit pour une sixième année le contrat qui la lie à CAE USA. La filiale américaine de CAE continuera à fournir de l’instruction en classe et de la formation sur simulateur, ainsi que des mises à niveau, des services de maintenance et du soutien de tous les dispositifs d’entraînement des équipages du KC-135, un avion ravitailleur, répartis dans 14 bases aériennes.

L’US Navy aurait renouvelé pour un an son entente avec CAE USA, pour offrir de l’instruction en classe et de la formation sur simulateur à 500 membres d’équipage de l’avion T-44C, sur la base aéronavale de Corpus Christi au Texas.

CAE va également continuer à dispenser des services, notamment de maintenance, pour les dispositifs d’entraînement au pilotage des avions de chasse Eurofighter dans quatre bases de la Force aérienne allemande.

« Nous poursuivons nos efforts afin de tenter d’obtenir une série de contrats de services d’entraînement à long terme et nous prévoyons que la prestation de services d’entraînement représentera un pourcentage croissant de nos activités étant donné que les forces de défense tentent de tirer parti du soutien et du savoir-faire de l’industrie », a déclaré, par communiqué, Gene Colabatistto, le président du groupe Défense et sécurité de la firme montréalaise.

Lire aussi :

Division de formation à l’aviation militaire de Bombardier vendue à CAE

Contrat de CAE auprès de l’armée des États-Unis

Trois contrats militaires en Europe pour CAE

Articles connexes

Restrictions technologiques contre la Russie

Le Conseil de l'Union européenne impose depuis vendredi des restrictions sur les exportations en Russie de produits qui « pourraient contribuer à l’amélioration technologique de son secteur de la sécurité et de la Défense ».

Lightspeed annonce l’acquisition de Gastrofix

L’entreprise montréalaise Lightspeed vient de mettre la main sur Gastrofix, une firme allemande spécialisée dans les logiciels infonuagiques pour l'hôtellerie.

Logiciels d’aviation : Ad Opt acquise par IBS Software

L'éditeur Ad Opt de logiciels pour l'industrie de l'aviation, qui était une division de l'entreprise américaine de logiciels Kronos, a été vendue à IBS Software.

TI et aviation : TMC Global choisit Montréal pour créer 100 emplois

L’entreprise TMC Global, qui commercialise des services en ingénierie et en technologies de l'information (TI), a décidé d’ouvrir un bureau à Montréal.

Services-conseils : acquisition de CGI en Europe du Nord

CGI a proposé d'acheter Acando, une firme basée à Stockholm en Suède qui commercialise des services-conseils en gestion des affaires et en technologies de l'information (TI) en Europe du Nord et en Allemagne.