Vie privée : les applications mobiles dans la mire du GPEN en 2014


Jean-François Ferland - 06/05/2014

Le Commissariat à la protection de la privée du Canada prendra part à nouveau à l’activité de ratissage du Global Privacy Enforcement Network, du 12 au 18 mai 2014.Logo du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada

Le Commissariat à la protection de la privée du Canada, l’organisme du gouvernement fédéral qui est responsable de l’application de lois qui ont trait à la protection des renseignements personnels en sol canadien, joindra à nouveau le Global Privacy Enforcement Network (GPEN) lors d’une activité internationale « ratissage » d’Internet.  Vingt-six autres organismes de protection de la vie privée participeront à l’initiative du GPEN.

L’édition 2014 de l’événement de ratissage du GPEN portera son attention sur la collecte et l’utilisation des renseignements personnels par le biais des applications mobiles. Les types d’autorisations qui sont demandées par une application et la portée des autorisations seront examinés par les organismes participants. Également, ces organismes observeront comment on explique aux utilisateurs des applications la raison pour laquelle les renseignements personnels sont demandés, tout comme l’usage qui en sera fait.

« Le nombre d’applications mobiles offertes aux consommateurs croît à une vitesse folle et bon nombre d’entre elles recueillent une quantité impressionnante de renseignements personnels, déclare Chantal Bernier, commissaire par intérim à la protection de la vie privée.

« Les consommateurs doivent avoir toute l’information nécessaire pour bien comprendre ce à quoi ils consentent lorsqu’ils téléchargent une application dans leurs appareils mobiles. Les concepteurs d’applications doivent faire preuve de transparence et offrir de l’information claire et facile à comprendre sur la protection de la vie privée », ajoute la commissaire.

En 2013, lors de la première édition de cet examen du Web, le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada et 18 autorités actives sur la planète avaient examiné la transparence de centaines de sites web en matière de confidentialité.

À la suite du ratissage effectué en 2013, le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada indique qu’il a communiqué avec certaines organisations afin de leur soumettre des observations à propos de leurs pratiques en matière de protection de la vie privée.

Selon le Commissariat, plusieurs de ces organisations se sont engagées à apporter des changements dans leurs politiques de confidentialité, afin d’adhérer aux exigences de la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques ainsi qu’à des pratiques exemplaires.




Tags: , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+