Vidéotron en lice pour les enchères de spectre SSFE-3


Dominique Lemoine - 09/02/2015

Vidéotron pourrait obtenir un bloc du spectre d’ondes de type SSFE-3 (services sans fil évolués), rapporte IT World Canada.Illustration du concept de spectre d'ondes, de réseau sans fil

Le fournisseur québécois de services de télécommunications Vidéotron, qui détient déjà moins de 20 % des parts régionales pour ce spectre d’ondes au Québec, selon IT World Canada, fait partie d’une liste d’Industrie Canada qui inclut une dizaine d’enchérisseurs qualifiés qui participent aux enchères qui doivent débuter le 3 mars.

Les entreprises de télécommunications qualifiées comprennent Wind Mobile, Mobilicity, Rogers Communications Partnership, TELUS, Bell Mobilité, Eastlink, MTS, TBay Tel et Saskatchewan Telecom.

Rappelons que le gouvernement a réservé une portion de ce spectre d’ondes (plus de trente mégahertz sur cinquante) pour les nouveaux concurrents sur le marché qui détiennent moins de 10 % des parts nationales ou moins de 20 % des parts pour une région donnée, tels que Wind Mobile et Mobilicity.

D’autre part, le gouvernement du Canada présente ce spectre comme étant « idéal pour offrir des services rapides et fiables à l’aide des téléphones intelligents, tablettes et appareils mobiles les plus récents ».

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique

Lire aussi :

Télécoms sans fil : de nouvelles enchères de spectre prévues au Canada

Enchères de spectre : quatre fournisseurs en télécoms se séparent les fréquences

Réseau mobile LTE : Alliance commerciale entre Rogers et Vidéotron




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+