Usine de poudres métalliques à Saint-Eustache


Dominique Lemoine - 12/09/2017

AP&C, une société qui appartient à General Electric, inaugure une usine de fabrication de poudres métalliques à Saint-Eustache.AP&C

Selon AP&C, qui se présente comme étant un fabricant et distributeur de poudres métalliques qui sont utilisées en fabrication additive, ou « impression 3D manufacturière », il s’agit de sa deuxième installation au Québec, après Boisbriand, et elle aurait nécessité un investissement de 31 millions de dollars.

Ce projet d’expansion aurait été lancé il y a deux ans pour « répondre à la demande croissante dans le domaine de fabrication additive » et « assurer un approvisionnement nécessaire pour des clients des domaines de l’aérospatiale, du biomédical et des secteurs industriels », soutient l’entreprise.

AP&C prévoirait embaucher 106 employés de plus sur trois ans, dont environ la moitié en 2017. L’entreprise compterait pour l’instant 175 employés à ses deux installations de Boisbriand et Saint-Eustache. Elle est aussi une filiale de la société suédoise Arcam AB.

AP&C mentionne fabriquer des poudres métalliques de titane qui sont utilisées en métallurgie, notamment pour le moulage par injection, le pressage isostatique et les revêtements.

Lire aussi :

Entente entre Nanogrande, l’ÉTS et Airbus Safran

Impression 3D : Partenariat entre le CRIQ et Nanogrande

Le CRIQ se lance dans l’impression 3D

5N Plus acquiert un fabricant de poudres métalliques




Tags: , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+