Une femme à la tête de Microsoft Canada


    Jean-François Ferland - 01/10/2013

    Microsoft confie la présidence de l’entité Microsoft Canada à Janet Kennedy.

    Le fournisseur américain de solutions technologiques Microsoft Canada a nommé Janet Kennedy à la direction de son entité canadienne.

    Janet Kennedy de Microsoft Canada

    Janet Kennedy, la nouvelle présidente de Microsoft Canada (Photo tirée de son profil dans le réseau LinkedIn).

    Madame Kennedy, qui est d’origine américaine, a joint Microsoft en 2002 à titre de vice-présidente régionale pour les entreprises clientes dans la région de l’ouest des États-Unis. Par la suite, elle a occupé les mêmes fonctions pour la région centrale des États-Unis, jusqu’à sa présente nomination à la présidence de Microsoft Canada.

    Selon Microsoft, de 2002 à 2013 Mme Kennedy a fait croître de plus d’un milliard de dollars américains les revenus annuels qui étaient associés à son territoire commercial. Également, elle a participé à la transition d’une première vague de clients d’importance vers la solution de bureautique en formule d’abonnement Office 365.

    « Janet est une visionnaire qui dispose de compétences uniques pour combiner les volets consommateurs et entreprises de nos affaires. Je sais que nous pouvons continuer de nous attendre à d’excellents résultats du Canada sous la direction de Janet Kennedy », déclare Judson Althoff, le président de l’entité Microsoft North America, dans un communiqué.

    Avant de joindre Microsoft, Mme Kennedy a travaillé de 1993 à 2002 auprès de l’industrie de la distribution pour le compte du fournisseur technologique IBM. Elle a obtenu un diplôme en gestion industrielle et en ingénierie industrielle de l’université Purdue ainsi qu’une maîtrise en administration des affaires de l’école commerciale McColl de l’université Queens, aux États-Unis.

    Madame Kennedy amorce une période de transition et s’établira sous peu au Canada.

    Janet Kennedy prend la relève de Max Long, qui a été nommé vice-président responsable des services de Microsoft aux États-Unis en août dernier.

    Rappelons qu’en avril 2013 le numéro deux de Microsoft Canada, Mark Dodds, avait quitté son poste subitement.

     




    À propos de Jean-François Ferland

    Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
    Google+