Une faille de sécurité touche le patron de Facebook


Benjamin Jébrak - 19/08/2013

Un chercheur en sécurité a démontré la présence d’une faille de sécurité dans Facebook en affichant un message directement sur le mur de Mark Zuckerberg.

Logo de FacebookInitialement, Khalil Shreateh, un chercheur en sécurité, avait partagé un lien sur le mur d’une amie de collège de Zuckerberg, Sarah Goodin – qui est la première femme à avoir joint le réseau social – pour expliquer la faille.

Le message privé n’était alors visible que pour les amis de Goodin. Le membre de l’équipe de sécurité de Facebook qui a vérifié la faille n’étant pas ami avec elle, il ne voyait donc pas le lien et donc, il n’y avait pas de problème, selon un article de TechCrunch.

Pour prouver son point et être payé pour sa trouvaille, Shreateh a donc réitéré l’expérience directement sur le mur de Mark Zuckerberg.

Malgré ce coup de force, Khalil Shreateh ne sera pas rémunéré, car il a enfreint les conditions d’utilisation, selon Facebook.

Les trouvailles en matière de sécurité qui sont rapportées à Facebook peuvent rapporter aux chercheurs au minimum 500 dollars américains. La taille de la récompense grossit selon l’importance de la faille et ne possède pas de plafond.

Lire la suite de l’article sur le site de TechCrunch (en anglais)




Tags: , ,
Benjamin Jébrak

À propos de Benjamin Jébrak

Benjamin Jébrak est journaliste pour le magazine Direction Informatique.
Google+