Une conférence d’associations technologiques à Montréal en 2014


Jean-François Ferland - 01/05/2014

L’Association québécoise des technologies organisera la conférence annuelle du regroupement Technology Councils of North America à Montréal en juillet prochain.Logos de l'AQT et de TECNA

L’Association québécoise des technologies (AQT), un organisme de représentation qui regroupe environ 500 dirigeants d’entreprises de l’industrie des TIC au Québec, a été sélectionnée par le Technology Councils of North America (TECNA), un regroupement de cinquante organisations sectorielles du domaine des technologies, pour être l’hôtesse d’une conférence estivale qui aura lieu du 16 au 18 juillet 2014 à Montréal.

La programmation de la conférence estivale de TECNA touchera à l’état de l’industrie des technologies, au développement de relations entre les associations ainsi qu’aux meilleures pratiques. Également, une analyse de l’impact général des associations sectorielles régionales sur l’industrie des technologies sera présentée dans le cadre de l’événement.

Le regroupement TECNA, qui a été établi au début des années 1990 sous l’appellation « Council of Regional Information Technology Associations » (CRITA), est voué à l’échange d’information, au réseautage, à la collaboration et la défense des intérêts des représentants des associations régionales en technologies de l’Amérique du Nord.

Les organisations sectorielles qui sont membres du regroupement TECNA représentent quelque 16 000 entreprises du domaine des technologies qui sont situées principalement au Canada et aux États-Unis.

Une première au Canada

Nicole Martel, la présidente-directrice générale de l’AQT, qualifie la conférence estivale de TECNA d’équivalent de la conférence Vision PDG pour les responsables d’associations sectorielles en technologies. Elle explique que les responsables de TECNA ont sollicité l’AQT il y a deux ans afin que le regroupement québécois soumette une candidature pour l’organisation de la conférence annuelle.

« Quand est venu le temps de planifier [la conférence de 2014], qui devait se tenir cette année-là sur la côte Est, les gens de TECNA nous ont approchés. Alors qu’il y a quelques associations canadiennes parmi leurs membres, ils souhaitaient aller pour une première fois au Canada et ils avaient un intérêt envers Montréal », indique Mme Martel, en précisant que le processus de mise en candidature et de sélection a duré près de quatre mois.

La conférence montréalaise devrait attirer environ 150 représentants des associations membres de TECNA, soit des dirigeants, mais aussi des organisateurs d’événements, des responsables de l’effectif et des responsables du marketing. Les associations qui participeront à l’événement pourraient envoyer de trois à huit représentants à la conférence de Montréal.

D’ailleurs, Mme Martel indique que quatre pistes de sessions de conférences seront tenues en parallèle à la conférence de Montréal, au lieu des deux pistes de sessions habituelles, afin d’offrir plus de contenu d’intérêt pour le personnel des associations. Une quarantaine d’experts de sujets et de conférenciers externes prendront la parole lors de cet événement.

« Lors de conférences précédentes, on offrait une piste de sessions pour les dirigeants et une piste de sessions pour les autres [rôles], où les personnes tentaient d’y trouver leur compte… », mentionne Mme Martel, en évoquant que le modèle employé sera fondé sur celui de la conférence annuelle Big Bang de l’AQT. « Nous allons rehausser la barre pour les événements suivants », ajoute-t-elle en souriant.

Participation extraterritoriale

Par ailleurs, Mme Martel indique que la conférence estivale de TECNA sera ouverte aux représentants d’associations qui sont situées hors du Canada et des États-Unis. Notamment, elle mentionne que le président du conseil d’administration de TECNA – Steven G. Zylstra, du Arizona Technology Council – tente d’inciter des associations du Mexique à prendre part aux conférences du regroupement.

Madame Martel mentionne également qu’une association de la Finlande est membre de TECNA, mais elle ne sait pas pour l’instant si cette dernière enverra des représentants à la conférence de Montréal.




Tags: , , , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+