Un sondage évoque l’existence de « décrocheurs informatiques »


Dominique Lemoine - 30/03/2017

Des décideurs et entreprises délaisseraient les technologies de l’information, selon un sondage réalisé par la firme de sondages Léger pour la firme Novipro.Illustraton du concept de conseil d'administration

Novipro se présente comme étant une firme de Montréal qui se spécialise en accompagnement et en transformation d’entreprises par les technologies de l’information (TI), en proposant à ses clients des progiciels, des logiciels, des infrastructures, de l’analytique et des plateformes d’affaires infonuagiques.

Le sondage qui a été réalisé par Léger porte sur les TI de moyennes et de grandes entreprises du Canada. Il aurait été effectué auprès de 312 décideurs en TI d’organisations de 100 à 499 employés et de 500 employés et plus.

« On pourrait penser que, parce que de gros joueurs ont de plus gros budgets, ils investissent davantage en TI, mais plusieurs possèdent des infrastructures minimales ou désuètes (11 %) », souligne Novipro.

De plus, selon ce sondage :

« 24 % des entreprises ne disposent pas d’un plan de relève pour récupérer leurs données advenant une brèche informatique. »

« 23 % des entreprises du Canada de plus de 100 employés ne détiennent qu’une expertise de base en TI. »

« 19 % des organisations considèrent les TI comme une dépense. »

« 15 % des sociétés du Canada ne prévoient pas d’investissements importants en TI pour les deux prochaines années. »

Lire aussi :

Appel au grand nombre d’Uber via un sondage Léger

Promotion intéressée de l’achat en ligne par FedEx

L’informatique en nuage doit combler un besoin d’affaires




Tags: , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+