Un service d’infonuagique abordable pour les entrepreneurs chez CANARIE


Benjamin Jébrak - 03/10/2013

L’organisme CANARIE a dévoilé une part des entreprises utilisant ses services d’infonuagique de haute performance.

Logo de CanarieQue ce soit pour du développement de logiciel libre en ligne par l’entreprise Gnowit.com, de solutions pour la correction de documents sociaux de Shinydocs ou encore pour le développement d’un système de gestion des entrepôts sur Internet, le développement de projets en infonuagique par le biais d’une infrastructure à haute performance de CANARIE profite à de nombreuses entreprises canadiennes.

Le réseau évolué de recherche et d’innovation CANARIE, une société sans but lucratif canadienne, fourni des services d’infrastructure numérique et de développement de logiciels de recherche au Canada. Elle se spécialise dans le réseau national ultrarapide permettant des transferts massifs de données. Ainsi, plus de 84 pétaoctets de données (soit 10⁵⁰ octets) ont transité sur le réseau de CANARIE durant la période 2012-2013. Cet usage massif des données profite principalement aux chercheurs ainsi qu’aux établissements d’enseignement, mais aussi aux petites entreprises.

Traitement de données pour le secteur privé

Canarie souhaite aussi alimenter l’innovation dans le secteur privé. Pour Jim Roche, président et chef de la direction de CANARIE, « l’éventail de sociétés qui recourent à l’ATIR et la diversité de leurs produits ne font que souligner la manière dont les technologies réparties peuvent aider les entreprises canadiennes à devenir plus concurrentielles au sein de l’économie numérique mondiale. »

Une cinquantaine d’entreprises en démarrage et de petites entreprises ne disposant pas des ressources nécessaires pour calculer et stocker des données se sont tournées vers le service de « banc d’essai en nuage » de CANARIE. Appelé ATIR, pour « Accélérateur technologique pour l’innovation et la recherche », ce service permet de développer des produits et prototypes, de les tester et d’en effectuer la démonstration électronique. Une fois cette étape de création et de tests terminée, les entreprises devront passer à un service commercial d’infonuagique, l’ATIR n’étant pas offert comme une solution à long terme.

Pour les entreprises ne disposant pas des moyens pour un tel service, CANARIE le propose gratuitement, pendant un an. Elles bénéficieront de quatre unités centrales de traitement indépendantes pouvant lire et exécuter les instructions d’un programme. Elles pourront aussi s’en procurer d’autres à prix abordable.




Tags: , , ,
Benjamin Jébrak

À propos de Benjamin Jébrak

Benjamin Jébrak est journaliste pour le magazine Direction Informatique.
Google+