Un réfrigérateur connecté prend part à une campagne de pourriels


Benjamin Jébrak - 20/01/2014

Plusieurs objets connectés ont fait partie d’un réseau d’ordinateurs zombies qui a envoyé plus de 750 000 courriels malveillants.Photo d'un réfrigérateur

Au moins un réfrigérateur et plusieurs télévisions ont fait partie d’une attaque de grande envergure qui a touché plus de 100 000 objets intelligents. rapporte CNet Australia. L’utilisation de robots informatiques (aussi appelés bots en anglais) a permis aux pirates de créer un réseau décentralisé exploitant des milliers de machines.

Proofpoint, un éditeur de solutions de sécurité pour la messagerie par courriel, a observé que près de 25 % des robots informatiques qui ont été utilisés lors de cette attaque n’étaient pas des ordinateurs conventionnels.

« Les réseaux d’ordinateurs zombies sont déjà une préoccupation majeure par rapport à la sécurité et l’émergence des objets connectés pourrait rendre la situation encore plus difficile, a déclaré David Knight, directeur général de la division de la sécurité de l’information chez Proofpoint. Plusieurs de ces appareils sont, au mieux, mal protégés et les consommateurs n’ont pratiquement aucun moyen de détecter ou de corriger les logiciels malveillants pouvant s’y trouver. »

Cette innovation pourrait faire craindre le pire pour les firmes en sécurité informatique, alors que la firme de recherche et d’analyse IDC prévoit que plus de 200 millions d’appareils seront connectés au réseau Internet d’ici l’année 2020, rapporte CNet Australia.

Lire la suite de l’article sur le site CNet Australia (en anglais)




Tags: , ,
Benjamin Jébrak

À propos de Benjamin Jébrak

Benjamin Jébrak est journaliste pour le magazine Direction Informatique.
Google+