Un lecteur de disque dur USB externe à monter soi-même


    François Picard - 29/08/2007

    Les disques durs externes, légers et peu encombrants peuvent rendre bien des services à ceux qui doivent transporter des données entre plusieurs ordinateurs. Beaucoup de gens d’affaires peuvent en profiter entre deux bureaux, entre leur bureau et celui d’un client ou encore entre leur bureau et la maison. Ceux qui ont un ordinateur portatif avec un petit disque dur y verront aussi beaucoup d’avantages.

    Contrairement à bien d’autres montages d’accessoires d’ordinateur, celui d’un disque dur externe, tous les éléments fournis, est à la portée de tous. Nous en avons fait l’essai.

    Tests du boîtier InfoSafe

    On peut facilement trouver en magasin des disques durs externes de 2,5 pouces ou 3,5 pouces à port USB prêts à être utilisés. Les moins chers, comme le Seagate 120 Go USB 2.0 External Drive ou le Samsung Pleomax de 80 Go, coûtent autour de 70 $, ce qui n’est pas excessif.

    Néanmoins, on peut économiser un peu si on dispose déjà d’un disque dur de 2,5 pouces provenant d’un ordinateur portatif, par exemple un disque dur de 40 ou 60 Go qu’on a remplacé par un disque dur de 80 ou 120 Go. Dans ce cas, on peut trouver des boîtiers sans disque dur, mais avec toute l’électronique et les branchements nécessaires où il ne reste qu’à transférer le disque dur, ce qui permet du même coup d’éviter la tâche de transférer les données s’il y en a déjà sur le disque dur. Il n’y a rien de plus à faire que de retirer quelques vis, de brancher le disque et de refermer le boîtier. C’est un bon moyen de recycler des disques rigides toujours fonctionnels, mais dont la capacité n’est pas suffisante pour un ordinateur de bureau.

    Le boîtier InfoSafe 2.5″ SATA to USB 2.0 On-The-Go Data Enclosure de la firme StarTech que nous avons testé est l’une des options. Pour 65,99 dollars, on obtient le boîtier en aluminium, un câble USB d’un mètre pour relier le boîtier à un ordinateur et un autre câble USB plus court permettant de transférer des données d’un appareil photo numérique ou d’une clé de mémoire directement sur ce disque dur externe sans avoir à passer par un ordinateur. Ce boîtier supporte les disques durs SATA I et SATA II de 2,5 pouces.

    Avec le disque dur incorporé, le boîtier ne pèse que 180 grammes, soit à peine plus qu’un téléphone cellulaire. Il mesure 14 cm de long par 7,5 cm de large et 1,4 cm de haut. Il est assez petit et léger pour être glissé dans une poche, même une poche de chemise. L’InfoSafe peut être alimenté soit par le port USB auquel il est branché, mais cela draine le courant de l’ordinateur, soit par le transformateur CA/CC fourni, soit par le bloc pour 4 piles AA lui aussi fourni. Il faut absolument que le disque dur utilisé soit formaté en FAT32, ce qu’on peut faire avec un logiciel comme Partition Magic ou Partition Suite de Micro Application si le disque utilisé est neuf. Windows XP et Mac OS X reconnaissent automatiquement le disque dur externe lorsqu’on le branche à un port USB mais un pilote, fourni, est indispensable pour les appareils encore équipés de Windows 98SE.

    C’est important de brancher le disque dur externe à un port USB 2.0 car le transfert de données à 480 Mbps y est 40 fois plus rapide que si on le branchait à un port USB 1.1. Un bouton permet de faire automatiquement une copie de sécurité de fichiers présélectionnés sur un ordinateur. Ce peut être très pratique pour quelqu’un qui voyage et prend beaucoup de photos. À ce moment-là, ce n’est plus nécessaire d’avoir des cartes de mémoire de grande capacité puisqu’on peut sauvegarder ses photos sur un disque dur de 40 gigaoctets ou plus. Cela peut également permettre aux gens d’affaires de n’emporter en voyage que le disque dur de leur ordinateur portatif et de le brancher au besoin au port USB d’un autre ordinateur.

    Nombreuses autres possibilités

    Mentionnons que le boîtier de disque dur InfoSafe de StarTech est parmi les plus chers du marché et qu’on peut en trouver qui font à peu près la même chose au niveau de la sauvegarde des données d’un ordinateur pour une vingtaine de dollars ou même moins, mais ils n’ont habituellement pas d’option pour récupérer les données d’un appareil photo ou d’une clé de mémoire USB.

    Les boîtiers les moins chers que nous ayons pu trouver pour des disques durs de format 2,5 pouces sont le Sabrent 2.5″ USB 2.0 de Sabrent Products et le Masscool 2.5″ USB 2.0 de Fanner Tech Products. Ils ne coûtent qu’une quinzaine de dollars, mais les commentaires sur Internet de certains de ceux qui en ont utilisé donnent à penser qu’il vaut mieux payer une dizaine de dollars de plus pour des produits un peu plus sûrs.

    Parmi les boîtiers qui semblent plus intéressants pour des disques de 2,5 pouces, nous avons noté le NexStar 2.5″ USB 2.0 de Vantec Thermal Technologies Products, le Sabrent 2.5″ USB 2.0 To SATA de Sabrent Products et le Coolmax 2.5″ eSATA / USB 2.0 de Coolmax Products. Le prix de ces trois produits varie entre 30 $ et 35 $.

    D’après ce que nous avons pu constater, cela revient plus cher de se servir d’un boîtier avec un disque dur acheté pour le compléter que d’acheter directement un disque dur externe de même calibre. Il faut en effet compter payer au moins 80 $ un disque dur de 2,5 pouces de 60 Go, ce qui s’ajoute au prix du boîtier. Si on n’a pas déjà le disque dur, le mieux est donc de se tourner vers l’un des nombreux disques durs externes à port USB proposés sur le marché.

    Dans un cas comme dans l’autre, il faut faire attention aux spécifications comme la vitesse de rotation (7 200 est mieux que 5 400), l’interface (USB 2.0 bien meilleur qu’USB 1.1), la mémoire tampon (ou buffer) (8 Mo est meilleur que 2 ou 4), le temps d’accès aux données en lecture (8 ms est mieux que 12 ms) et, bien entendu, la capacité du disque. En plus, il faut considérer les fonctions complémentaires, comme la sauvegarde automatique à la pression d’un bouton ou le transfert direct d’un autre support de mémoire et les logiciels fournis pour faciliter l’utilisation du disque dur externe.

    Un disque dur externe est un plus pour tout utilisateur d’ordinateur portatif puisqu’il permet de doubler facilement la capacité de stockage de données tout en facilitant le transport des informations d’un ordinateur à un autre. Une chose est sûre, cependant : le boîtier de disque dur externe ne présente quant à lui de l’intérêt que pour ceux qui ont déjà le disque dur lui-même.

    François Picard est rédacteur en chef et éditeur du magazine Atout Micro.