Un commerçant au détail en ligne plaide pour le code source libre


Dominique Lemoine - 07/04/2015

Le code source libre n’aurait pas de points de friction tels que les limites contractuelles qui accompagnent habituellement les produits commerciaux, selon un dirigeant cité par Computerworld.

Illustration du concept de code source libre et ouvert

(Image : Thinkstock)

Computerworld rapporte les propos du directeur de la technologie et cofondateur du détaillant en ligne Gilt Groupe, de New York, qui affirme que les ingénieurs à son service peuvent ainsi être plus créatifs et innovateurs.

Selon Computerworld, Gilt Groupe est un site de magasinage électronique réservé aux membres qui utilise la technologie web Ruby on Rails, le système d’exploitation Linux et le système de base de données PostgreSQL, qui sont tous des outils à code source libre.

De plus, Computerworld soutient que, selon le directeur de la technologie, le code source libre serait l’équivalent pour la communauté du logiciel du partage qui existe dans la communauté scientifique.

« Quand nous pensons aux gens que nous voulons attirer et à nos employés qui ont le plus de succès, nous les voyons comme des scientifiques et des ingénieurs bien entraînés. Ce qui motive le plus ce groupe est la possibilité de prendre leurs propres décisions, ainsi que de voir les résultats et de partager leur travail », affirme Michael Bryzek.

Lire l’article au complet sur le site de Computerworld (en anglais)

Lire aussi :

Code source libre : une alliance appelle à la participation de toute l’industrie

Le logiciel libre et l’infonuagique en entreprise selon Red Hat

Le code source libre en progression




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+