Un comité de haut niveau se penchera sur l’avenir de la gouvernance de l’Internet


Benjamin Jébrak - 19/11/2013

Un comité international de haut niveau, regroupant des membres de la communauté scientifique, politique et du secteur privé, étudiera l’avenir de la coopération mondiale sur Internet.

Logo de ICANNOrganisateur de ce comité, la Société pour l’attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers ou ICANN en anglais) a invoqué des pressions croissantes pour régler les questions en dehors de ses responsabilités comme « l’un des principaux facteurs [l’ayant] incité à créer ce comité de haut niveau. »

Adoptant une approche multipartite, ce comité regroupe, pour le moment, 19 membres qui seront indépendants de leurs organisations d’origines. Provenant tout autant du milieu financier que du milieu scientifique, les membres ont été sélectionnés pour assurer une représentation géographique diversifiée. Ainsi, Mohamed al Ghanem, fondateur et directeur général de l’UAE Telecommunication Regulatory Authority, Vint Cerf, vice-président et chef évangéliste de l’Internet chez Google, Jimmy Wales, fondateur et promoteur de Wikipédia, Virgilio Fernandes Aimeida, membre de l’Académie brésilienne des sciences et Toomas Hendrik Iives, président de l’Estonie font partie des membres de ce comité. Il sera présidé par Toomas Iives et Vint Cerf agira à titre de vice-président. La première rencontre du comité international se tiendra les 12 et 13 décembre prochain à Londres selon l’ICANN, qui organisera l’évènement et fournira le soutien logistique.




Tags: , ,
Benjamin Jébrak

À propos de Benjamin Jébrak

Benjamin Jébrak est journaliste pour le magazine Direction Informatique.
Google+