Un 2000e brevet pour le centre de recherche canadien de Xerox


Jean-François Ferland - 01/08/2014

Le Centre canadien de recherche Xerox a obtenu son deux millième brevet en quarante ans d’activité.Logo de Xerox

La multinationale américaine Xerox, qui exerce ses activités principales dans le domaine de la gestion documentaire, indique que le Centre canadien de recherche Xerox, qui est situé à Mississauga, en Ontario, a obtenu son 2000e brevet pour une invention qui est nommée « nanofeuilles de graphène et méthodes pour les fabriquer ».

Ce brevet, émis aux États-Unis, a été attribué au bureau américain des brevets et des marques de commerce (USPTO) aux chercheurs Yiliang Yu et Sandra J. Gardner le 27 mai 2014. La demande de brevet avait été déposée par Xerox en novembre 2011.

Le graphène est décrit par l’encyclopédie libre Wikipédia comme « un cristal bidimensionnel (monoplan) de carbone dont l’empilement constitue le graphite. » Il s’agit d’un conducteur flexible et mince qui pourrait notamment entrer dans la fabrication de transistors. Ces transistors seraient utilisés dans les appareils informatiques, tels que les tablettes numériques, les téléphones intelligents et les ordinateurs personnels.

Xerox précise que des équipes de recherche de l’entreprise procèdent à l’étude du graphène aux fins d’une utilisation dans des « structures 3D intelligentes » qui seraient déployées dans le cadre de l’implantation de l’Internet multidimensionnel (Internet of Everything en anglais), où l’interaction des objets au quotidien englobe les échanges de personne à personne, de personne à machine et de machine à machine.




Tags: , , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+