Trois véhicules sans conducteur testés sur des routes de l’Ontario


Fanny Bourel - 28/11/2016

Après les États-Unis, des véhicules sans conducteur font aussi leur apparition, à l’essai, sur des routes de l’Ontario.Logo de BlackBerry

Un projet pilote a été lancé aujourd’hui en Ontario pour tester trois automobiles se conduisant toutes seules sur les routes, rapporte CBC.

Parmi les participants au projet, on trouve QNX, une filiale de BlackBerry qui se spécialise en systèmes embarqués notamment pour l’industrie automobile. L’entreprise va tester une Lincoln Continental 2017 sans conducteur.

La plateforme logicielle de gestion des systèmes de divertissement de QNX équiperait pour le moment environ 60 millions de véhicules dans le monde, notamment du constructeur Ford.

En janvier dernier, l’entreprise avait affirmé son ambition de concurrencer Google, Apple et Tesla en montrant, au salon CES de Las Vegas, des automobiles capables de repérer des obstacles, avait rapporté Bloomberg.

De leur côté, le centre de recherche automobile de l’Université de Waterloo testerait une Lincoln MKZ se conduisant seule et le constructeur Erwin Hymer Group expérimenterait le pilotage automatisé sur un Sprinter Van de la marque Mercedes-Benz.

Par contre, le ministère des Transports de l’Ontario spécifie qu’une personne occupera le siège du conducteur en tout temps, par mesures de sécurité.

L’Ontario aurait jusqu’à présent investi environ 3 millions de dollars pour soutenir le développement des véhicules autonomes et connectés.

Lire aussi:

QNX : BlackBerry et Ford se rapprochent

Google étend les tests de véhicules sans conducteur

LeddarTech et l’automatisation des automobiles




Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,