Trois nouveaux CCTT pour le Québec


Benjamin Jébrak - 07/01/2014

Le ministre québécois Pierre Duchesne a annoncé le lancement d’un appel de propositions en vue de la reconnaissance de trois nouveaux centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT).

Des travailleurs en TILe processus d’appel de proposition qui avait été annoncé en novembre dernier à Shawinigan dans le cadre de la Politique nationale de la recherche et de l’innovation sera en vigueur jusqu’au 14 mars prochain.

Il existe actuellement 46 CCTT au Québec, dont 40 dans le domaine des technologies. Ces centres collégiaux ont pour objectifs d’accompagner les entreprises par du soutien technique, du développement technologique ou du transfert d’information dans divers secteurs des technologies. Le Centre d’innovation en microélectronique du Québec de Sainte-Thérèse peut, par exemple, accompagner les entreprises dans la programmation de micrologiciels et d’interfaces pour les utilisateurs.

Lire aussi : Hausse du financement pour les CCTT du Québec

L’appel de proposition se base sur les trois axes prioritaires de la Politique nationale de la recherche et de l’innovation soit les changements démographiques, le développement durable et l’identité québécoise. De plus, le gouvernement souhaite que les projets présentés soient en lien avec un ou plusieurs des sept domaines ciblés dans la Politique nationale. Devant de préférence émaner de collèges et de régions ne possédant pas encore de CCTT, les projets devront viser l’aérospatiale, l’industrie créative ou bioalimentaire, les soins de santé personnalisés, les biotechnologies, les technologies de l’information et des communications ou les énergies renouvelables et électrification des transports.

Pour le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, M. Pierre Duchesne, les CCTT forment un lien privilégié entre les entreprises et les organismes et proposent une bonne rentabilité économique pour le gouvernement. « Ils permettent au Québec de se distinguer en matière de recherche et contribuent à développer notre économie. Chaque dollar investi par le gouvernement du Québec dans un CCTT génère en moyenne un apport de 3,80 dollars en nouveaux capitaux, ce qui est une performance très intéressante pour le développement des régions », a déclaré le Pierre Duchesne.




Tags: , , ,
Benjamin Jébrak

À propos de Benjamin Jébrak

Benjamin Jébrak est journaliste pour le magazine Direction Informatique.
Google+