Transfert de données : domination de la vidéo en Amérique du Nord


Benjamin Jébrak - 12/11/2013

Les plateformes YouTube et Netflix représentent plus de la moitié des transferts de données vers les appareils fixes en Amérique du Nord, selon un rapport de Sandvine.

Illustration du concept de branchement à InternetSandvine, un fournisseur de plateforme de contrôle des politiques relatives aux réseaux, a publié un rapport qui étudie le trafic de données de plus de 250 fournisseurs de services. Les statistiques, provenant de l’Amérique du Nord, de l’Europe, du Moyen-Orient, de l’Afrique, de l’Amérique latine et de l’Asie-Pacifique, offrent une vision globale des habitudes des internautes à travers le monde.

Sandvine remarque d’abord une baisse importante des partages de fichiers poste à poste (P2P ou peer to peer en anglais). « Pour la première fois, le partage de fichiers poste à poste a chuté en dessous de 10 % du trafic total en Amérique du Nord, ce qui est une différence très nette par rapport à la consommation il y a 11 ans », a déclaré Dave Saputo, le directeur général chez Sandvine. En effet, le partage de fichiers poste à poste représentait près de 60 % du trafic nord-américain en 2002.

De plus, l’étude de Sandvine rapporte que le divertissement en temps réel représente la plus grande part du téléchargement de données sur Internet, autant sur les appareils fixes (61,5 %), que sur les appareils mobiles (39,9 %).  Les sites Netflix et YouTube possèdent à eux deux plus de 50 % des téléchargements des données sur les appareils fixes.

Sur les appareils mobiles, les réseaux sociaux sont plus utilisés que la navigation Internet, par près de 5 % de plus. Le réseau social Facebook représente à lui seul plus de 20 % des téléversements de données et 15,4 % des téléchargements en Amérique du Nord.




Tags: , , ,
Benjamin Jébrak

À propos de Benjamin Jébrak

Benjamin Jébrak est journaliste pour le magazine Direction Informatique.
Google+