Tour d’horizon : Microsoft rachète les téléphones portables de Nokia


Benjamin Jébrak - 03/09/2013

Microsoft souhaite se positionner sur le marché des mobiles en achetant les téléphones portables de Nokia.

Logo de MicrosoftLe fabricant de téléphones mobiles Nokia est en perte de vitesse à travers le monde et principalement en Inde, selon le portail indien Live Mint, une coentreprise à laquelle participe le Wall Street Journal. Nokia a été détrôné de la première place du palmarès des ventes de téléphones mobiles par Samsung en avril 2012, mais Microsoft pourrait toutefois y trouver son compte dans cet achat à 7,2 milliards de dollars américains.

Lire l’article sur le site de Live Mint

Pour sa part, le portail anglais The Inquirer rappelle que les téléphones portables de Nokia représentent déjà une très grande partie des téléphones opérants avec le système d’exploitation de Windows, près de 85 %.

Les fabricants de téléphones Samsung, HTC ou ZTE pourraient devoir arrêter le développement de leurs modèles utilisant le système d’exploitation de Windows, malgré des affirmations rassurantes de Microsoft voulant que l’éditeur souhaite « aide le marché » pour ses partenaires fabricants de matériel informatique d’origine (original equipment manufacturer ou OEM, en anglais).

Lire l’article sur le site de The Inquirer

Négociations et transaction

Près de 32 000 employés de Nokia joindront maintenant les rangs de Microsoft, dont Stephen Elop, le directeur général de Nokia. La compagnie a en effet annoncé que l’Ontarien, qui est le premier dirigeant non finlandais à la tête de Nokia, reviendra chez son ancien employeur. Il est temporairement remplacé par Risto Siilasmaa, qui est l’actuel président de Nokia.

Par ailleurs, Stephen Elop fait parti des remplaçants possibles de Steve Ballmer, qui doit quitter la tête de Microsoft d’ici les 12 prochains mois.

Cette vente du fabricant Nokia à Microsoft a été conclue après plusieurs mois de négociations. Elles auraient commencé à Barcelone lors d’une conférence de l’industrie des appareils mobiles, rapporte le quotidien américain New York Times. Le conseil d’administration de Nokia se serait réuni plus de cinquante fois pour discuter d’un accord entre les deux compagnies.

Par cette transaction, Microsoft acquiert 8 500 brevets de Nokia pour 2,18 milliards de dollars américains. Les 5 milliards restant de la transaction visent les activités liées aux appareils mobiles. De plus, Microsoft pourra commercialiser les téléphones sous le nom de Nokia pour les dix prochaines années.

Lire l’article sur le site du New York Times




Tags: , , , , , , ,
Benjamin Jébrak

À propos de Benjamin Jébrak

Benjamin Jébrak est journaliste pour le magazine Direction Informatique.
Google+