TELUS pourrait acquérir Mobilicity


Jean-François Ferland - 16/05/2013

TELUS compte acheter Mobilicity, un fournisseur mobile émergent qui est déficitaire et endetté.Logos de Mobilicity et TELUS

Le fournisseur canadien de services de télécommunications TELUS a établi une entente avec les propriétaires de Mobility en vue d’acquérir l’entreprise pour 380 millions de dollars. La somme servira entièrement à payer les titres d’emprunt garantis et non garantis de Mobilicity.

Mobilicity, qui compte environ 250 000 clients en Alberta, en Colombie-Britannique et en Ontario, fait partie des nouveaux fournisseurs de services mobiles qui ont fait leur apparition dans le marché canadien il y a quelques années à la suite de l’ouverture du marché par le gouvernement fédéral, par la tenue d’enchères pour des portions de spectre d’ondes. Mobilicity, qui exploite sa propre infrastructure, n’est pas présente au Québec car elle ne détient pas de licence pour du spectre d’ondes dans la province.

Mobilicity, qui a été fondée sous le nom DAVE Wireless en 2008, a amorcé ses activités commerciales en 2010. Toutefois, le fardeau financier de Mobilicity était tel que l’entreprise n’a pu conserver son indépendance.

L’entreprise propriétaire de Mobilicity, la compagnie Data & Audio-Visual Enterprises (Holdings), a obtenu en avril dernier deux ordonnances de la Cour supérieure de l’Ontario afin de tenir des rencontres avec des détenteurs de titres d’emprunt. Ces rencontres visaient à établir des arrangements entre Mobilicity et ses créanciers, en vertu de la loi.

« Mobilicity a perdu beaucoup d’argent chaque mois et la solidité financière de TELUS lui permettrait de poursuivre ses activités de façon bénéfique pour ses clients et employés. L’acquisition par TELUS est la meilleure solution qui soit pour Mobilicity », déclare William Aziz, le chef de la restructuration de Mobilicity, dans un communiqué qui a été produit par TELUS.

L’acquisition de Mobilicity par TELUS devra être approuvée par plusieurs instances, dont Industrie Canada, le Bureau de la concurrence et les détenteurs de titres d’emprunt de l’entreprise. Déjà, TELUS aurait conclu des accords avec « un nombre important » de détenteurs de titres d’emprunt.

Si la transaction est acceptée, TELUS prévoit intégrer les 150 employés et les activités de Mobilicity. «  Les employés auraient la possibilité d’examiner et d’obtenir un rôle permanent et à long terme au sein de TELUS », déclare l’acquéreur potentiel de Mobilicity.

Mobilicity fait partie d’un groupe de trois nouveaux fournisseurs – avec Public Mobile et Wind Mobile – qui ont quitté l’Association canadienne des télécommunications sans fil (ACTS) en avril dernier. Ces entreprises alléguaient que l’ACTS favorise les grandes entreprises canadiennes en télécommunications sans fil.

Outre sa propre marque, TELUS exploite la marque Koodo dans le marché canadien des télécommunications mobiles.




Tags: , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+