TELUS applique une nouvelle approche pour certains forfaits mobiles


Jean-François Ferland - 15/07/2013

TELUS lance des forfaits mobiles de deux ans en misant sur la simplification du contrat et des processus, l’ajout de fonctions et la suppression de frais.Logo de TELUS

Le fournisseur de services de télécommunications TELUS a dévoilé cinq forfaits de télécommunications mobiles, pour les consommateurs et les petites et moyennes entreprises, qui font l’objet d’énoncés clairs et d’améliorations au niveau de l’offre de service.

Les forfaits de TELUS, offerts sous le vocable « Partagez Plus », ont fait l’objet d’une formulation de l’entente contractuelle dans un langage clair. Également, chaque forfait inclut les services de voix à l’échelle nationale et les services de messagerie texte de façon illimitée, ainsi que le partage d’un forfait de données entre plusieurs appareils qui sont inscrits à un même compte client.

D’autre part, le fournisseur a intégré aux forfaits l’afficheur et la messagerie vocale, mis en place un processus de déverrouillage facile et à coût moindre, réduit de soixante pour cent les frais d’itinérance internationale, ajouté des avis et des limites pour l’utilisation de données lors de situations d’itinérance internationale et éliminé des frais de mise en service. Aussi, TELUS a établi des centres de formation dans ses établissements de vente au détail et un programme simplifié pour l’échange d’un appareil.

Forfaits de voix et de données

TELUS annonce ainsi la disponibilité de trois forfaits pour téléphones intelligents. Ces forfaits coûtent 55 dollars par mois pour un téléphone intelligent « haut de gamme » (comme le iPhone 5 d’Apple ou le Q10 de BlackBerry, donne en exemple TELUS), 45 dollars par mois pour un téléphone intelligent « de base » (comme le iPhone 4 d’Apple ou le Galaxy Ace II X de Samsung) ou 35 dollars par mois pour un consommateur qui utilise son propre téléphone intelligent et n’a besoin que d’une carte SIM.

Les deux autres forfaits visent les tablettes numériques, soit 20 dollars par mois pour une tablette qui est obtenue auprès de TELUS par le biais d’un financement ou 10 dollars par mois pour un consommateur qui utilise sa propre tablette et n’a besoin que d’une carte SIM.

À un forfait de voix et de messagerie texte, le consommateur doit ajouter un forfait de données. TELUS offre sept forfaits qui vont de 15 dollars par mois pour 250 mégaoctets de données jusqu’à 150 dollars par mois pour 10 gigaoctets de données.

Enfin, TELUS offre des forfaits d’itinérance aux États-Unis aux petites et moyennes entreprises qui ont quinze appareils mobiles ou moins par compte.

Soulignons que la simplification de la formulation de l’entente contractuelle entre TELUS et le consommateur, dans le cadre de ces forfaits, survient alors que le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a dévoilé en juin dernier un code pour les fournisseurs de services mobiles. Une des mesures de ce code, qui doit s’appliquer à tous les nouveaux contrats de prestation de services à compter de décembre 2013, vise le recours à un contrat « rédigé dans un langage clair et simple » pour officialiser l’entente entre les deux parties.

En juillet 2013, plusieurs des fournisseurs canadiens de services mobiles ont annoncé qu’ils contestaient une partie de ce code, en raison des effets rétroactifs de ce code sur les contrats de trois ans qui sont présentement en vigueur.




Tags: , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+