Téléphones connectés : une interaction sur cinq via un APV d’ici 2019


Fanny Bourel - 05/01/2017

Gartner prédit que 20 % des interactions avec des téléphones connectés se feront par l’intermédiaire d’un assistant personnel virtuel (APV) d’ici 2019.

TI, été, téléphone

Image : Getty

Dans le cadre d’un sondage annuel sur les applications mobiles réalisé à l’automne dernier par la firme de recherche Gartner, 42 % des Américains interrogés ont déclaré avoir utilisé un APV sur leur téléphone connecté au cours des trois mois précédents. De plus, 37 % des répondants américains et britanniques ont dit se servir d’un APV au moins une fois par jour, comme Siri ou Google Now.

Le recours aux APV serait appelé à s’intensifier au cours des deux prochaines années. « Leur usage va s’accélérer au fur et à mesure que des fonctionnalités vont s’ajouter et qu’ils vont faire leur apparition sur un plus grand nombre d’appareils », a indiqué, par communiqué, Jessica Ekholm, directrice de recherche chez Gartner. La hausse du commerce conversationnel devrait aussi participer à la croissance des APV.

Gartner s’attend aussi à ce que, d’ici 2020, des interfaces utilisateurs sans contact soient disponibles sur deux milliards de terminaux, incluant des appareils traditionnels, mais aussi des objets connectés.

« Les interactions vont de plus en plus passer par la voix, la biométrique, les mouvements et les gestes, a ajouté Annette Zimmermann, également directrice de recherche chez Gartner. Les applications utilisant les informations contextuelles vont jouer un rôle crucial dans l’acceptation des interfaces sans contact par les utilisateurs. L’utilisabilité d’un système basé sur la voix s’accroît selon son degré de compréhension de l’environnement entourant l’utilisateur. »

Lire aussi :

Dix tendances technologiques stratégiques pour 2017

Lancement d’Element AI, un incubateur en intelligence artificielle

L’intelligence artificielle en marketing selon Thirdshelf




Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,