Télémarketing : trois pays coopéreront contre la mystification d’identité


Jean-François Ferland - 21/10/2013

Illustration du concept de refus des appels de télémarketingDes organismes du Canada, des États-Unis et du Royaume-Uni unissent des ressources pour lutter contre le masquage de l’identité véritable en télémarketing téléphonique.

Le Bureau de la concurrence et le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), du Canada, les organismes Federal Trade Commission et la Federal Communications Commission, des États-Unis, et les organismes Information Commissioner’s Office et Office of communications, du Royaume-Uni, mettront en commun des ressources afin de trouver une ou des solutions pour mettre fin à l’utilisation de numéros de téléphone falsifiés, de numéros aléatoires et de numéros usurpés à des entités légitimes par des entreprises de télémarketing, lors de la sollicitation des consommateurs.

Cette initiative sera réalisée par le biais d’une entente de coopération des secteurs public et privé, établie entre les trois pays, qui cherche à résoudre les problèmes des pourriels et des infractions aux listes d’exclusion en télémarketing.

« Des discussions exploratoires auront lieu plus tard [en octobre] pour cerner les options, portant principalement sur la mise en application de la loi, la conformité de l’industrie, la sensibilisation des consommateurs, ainsi que les questions technologiques et réglementaires. Nous collaborerons dans le but d’échanger de l’information et de cerner les organisations responsables de la mystification de l’identité de l’appelant », indiquent les organismes participants dans un communiqué de presse commun.

Rappelons par ailleurs que le CRTC, au Canada, a manifesté récemment son intention de rendre permanente la Liste nationale de numéros de télécommunications exclus (LNNTE), qui a été créée en 2008 afin de permettre aux individus de restreindre la sollicitation par téléphone à leur égard de la part des télévendeurs.




Tags: , , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+