Télécoms : Hausses et diminutions des revenus en 2010


Jean-François Ferland - 29/07/2011

Selon un rapport du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications (CRTC), l’industrie canadienne des télécoms a produit des revenus de 41,7 milliards de dollars en 2010, soit 1,8 % de plus que les 41 milliards rapportés pour l’année 2009.

Selon le Rapport de surveillance sur les communications du CRTC pour l’année 2010, les revenus associés aux télécommunications filaires ont été de 23,7 milliards en 2010, soit 1,6 % de moins que les revenus de 24 milliards de dollars qui avaient été constatés pour l’année 2009.

Les revenus des télécommunications de détail ont totalisé 38,1 milliards de dollars, soit 2,2 % de plus qu’en 2009, alors que les revenus des télécommunications de gros ont totalisé 3,5 milliards de dollars, en repli de 2,2 % en douze mois.

Les entreprises canadiennes en télécommunications ont consacré 6,6 milliards de dollars aux dépenses en immobilisation en 2010, soit 14,2 % de plus qu’en 2009. Une portion importante de ces dépenses a été sûrement consacrée à l’implantation et l’expansion des réseaux filaires et mobiles et la mise à niveau des réseaux sans fil par les fournisseurs titulaires.

Toutefois, la marge bénéficiaire avant intérêts, impôts et amortissements des entreprises en télécommunications aurait représenté une proportion de 21 % des revenus associés aux télécommunications filaires en 2010, en recul de 12 % d’année en année. Pour les revenus associés aux télécommunications sans fil, la proportion de la marge bénéficiaire était de 41 %, en repli de 3,9 % en comparaison avec l’année 2010.

Télécommunications filaires

Les revenus des télécommunications filaires de détail ont totalisé 20,6 milliards de dollars, soit 1,8 % de moins qu’en 2009, alors que les revenus associés aux télécommunications filaires de gros ont totalisé 3,1 milliards de dollars, soit un repli de 0,3 % d’année en année.

Les revenus associés à la communication vocale ont été de 12,6 milliards de dollars, soit 5 % de moins qu’en 2009. Les revenus associés aux services d’accès et de téléphonie locale ont totalisé 9,1 milliards de dollars, soit 2,5 % de moins qu’en 2009. Les revenus associés aux services interurbains ont été de 3,4 milliards de dollars, soit 12,8 % de moins qu’en 2009.

Au niveau des télécommunications non liées à la voix, les revenus des fournisseurs canadiens ont totalisé 11,1 milliards de dollars, soit 2,5 % de plus qu’en 2010. Les revenus associés aux services d’accès à Internet ont été de 6,8 milliards de dollars, en croissance de 4,2 % en douze mois.

Dans le créneau des données et des liaisons spécialisées, les revenus ont été stables à 4,3 milliards de dollars. Les données dites « traditionnelles » (notamment transmises par le protocole MTA) ont produit des revenus de 2,5 milliards de dollars, en replis de 5,3 %, tandis que les nouveaux protocoles de données (Ehternet, RPV-IP) ont produit des revenus de 1,8 milliard de dollars, en augmentation de 8,3 %.

Télécommunications sans fil

Du côté des télécommunications sans fil, les revenus ont totalisé 18 milliards de dollars, soit 6,6 % de plus qu’en 2009. Les revenus de détail associés au sans-fil des fournisseurs ont totalisé 17,5 milliards de dollars, en croissance de 7,2 % en comparaison avec les revenus de l’année précédente. Toutefois, les revenus de gros en sans-fil de 0,5 milliard de dollars représentent un recul de 12,9 % d’année en année.

Les cinq plus importantes entreprises titulaires de télécommunications ont obtenu une proportion des revenus similaires à celle de l’année 2009, soit 66 %. La proportion des revenus des cinq plus importantes compagnies de câble était de 29 % en 2010, en augmentation d’un point de pourcentage d’année en année.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de juin de Direction informatique, cliquez ici

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+